Comment gérer la santé de son chat

Accueil » Gérer la santé du chat

 

 

santé du chat

 

 

La santé du chat, c’est comme l’aménagement. C’est tout une série d’action à effectuer qui vont contribuer à le maintenir en forme, avec le moins d’affections possibles.

Rappelons aussi que l’alimentation est liée à l’état général de l’animal. Comme chez l’être humain. Comme chez tous les organismes vivants.

 

 

Enfin, si vous souhaitez conserver une bonne santé à votre chat, pensez à effectuer une visite de routine annuelle chez le vétérinaire.

Une consultation permet notamment de contrôler le bon état de la sphère orl. Les dents par exemple sont des zones très sensibles. S’il y a un soucis, le professionnel de santé pourra anticiper d’éventuelles complications. 

 

 

 

 

 

Plan du Thème

 

 

  • Santé ← Vous êtes ici

 

 

 

La santé : par où commencer

Retour au début ←

 

Vous vous souciez de l’état général de votre chat ? C’est peut-être parce que

 

  • Il est nouveau, vous vous inquiétez à propos de son accueil

 

  • C’est la première fois que vous avez un chat, voire un animal tout court !

 

  • Vous vous posez des questions à propos de son bien-être

 

  • Vous souhaitez recueillir des idées qui puissent éviter les maladies

 

 

On va y aller par ordre 🙂

 

Prenez déjà compte au préalable que je ne suis pas vétérinaire.

 

 

Je m’efforce de proposer un maximum de solutions, mais n’oubliez jamais que celui qui pourra vous aider en dernière instance, c’est le professionnel de santé 🙂 .

 

Précisons également que c’est un sujet très vaste. Cela peut en effet recouvrir plusieurs domaines, que je traite d’ailleurs tout au long de ce blog.

 

Que ce soit l’alimentation, la gestion de territoire ou l’apport d’accessoires utiles comme la fontaine, un dénominateur commun se profile : l’ensemble des solutions apportées contribue à donner au chat tout le bien-être dont il doit disposer.

 

 

Sommaire

Retour au début ←

 

L’importance des principes de base

Accident domestique

Parasites

La terre de diatomée

L’essentiel

 

 

 

Les principes de base

Retour au sommaire ←

 

Vie quotidienne

 

Je vous vois arriver… Je sais que vous vous souciez des parasites, des puces, des diarrhées, etc. Oui, on va en parler. 

 

Mais avant de voir en détails les solutions aux problèmes de santé quotidiens comme les puces, je vous invite d’abord à vous soucier du cadre. De l’environnement. C’est un élément important.

Surtout si vous avez un nouveau chat.

 

 

 

 

Je vais peut-être évoquer des évidences, mais un premier principe consiste d’abord à donner à son chat toute l’attention qu’il mérite.

L’épanouissement constitue 50 % de son bien-être.

Offrez-lui des points de vue en hauteur. Séparez bien ses espaces de vie, en opposant par exemple ses lieux de nourriture et ses lieux de besoins.

Tout cela nécessite un aménagement optimisé. Si vous souhaitez en savoir davantage, je vous oriente vers mon dossier correspondant. 

 

 

 

Accidents domestiques

 

Ils sont terribles, aussi bien pour nous humains que pour nos animaux de compagnie. Les accidents liés à la sécurité de nos maisons touche d’autant plus les chats.

 

 

 

 

Non, ça n’arrive pas qu’aux autres. Soyez prudent doublement lorsqu’il s’agit d’un chaton. Voici une liste non exhaustive des dangers potentiels

 

  • Fenêtre

 

  • Multiprise, prises électriques

 

  • Petits objets pouvant être avalés

 

  • Nourriture non adaptée : oignons et apparentés, aliments sucrés (vous m’direz qu’il y a du sucre dans les croquettes. Je sais, mais ça, c’est une autre histoire… 🙂 )

 

  • Plantes en pot

 

  • Fer à repasser, plaque chauffante, tout ce qui est lié aux appareils électriques…

 

– Liquide divers : produits ménagers, cigarette électronique

 

Vous pourriez vous demander, comment diable un chat pourrait se débrouiller pour ouvrir une bouteille de liquide quelconque.

 

Eh bien ça m’est arrivé figurez-vous ! Bon c’était pas une bouteille, mais une cigarette électronique.

Le danger provient en fait de la cigarette elle-même lorsque vous la déposez sur une table. Si le chat y a accès, le risque est qu’il se mette à jouer avec. Il y a un peu de liquide au bout qui pourrait couler.

Mon chat – alors qu’il n’était encore qu’un chaton – s’est amusé avec. Bilan : plusieurs phases de vomissements, parce qu’il en avait léché.

Et pour couronner le tout, je lui avais (mal) changé son régime alimentaire de façon trop brutale. Donc : diarrhée en plus. Direction : vétérinaire !! 

 

Tout ça pour vous dire que même si vous êtes certain que cela ne pourrait pas vous arriver (comme moi), il existe toujours des situations que vous n’auriez pas envisagées, avant de les connaître.

 

 

Alimentation

 

À ce propos, si vous souhaitez modifier le régime alimentaire du chat, achetez du Fortiflora. Très efficace. Un goût appétant et un remède utile pour consolider la flore intestinale, lorsque celle-ci doit connaître un changement alimentaire.

 

 

 

Je le fais systématiquement lorsque je rajoute un nouvel ingrédient. Avant de passer incéssamment sous peu au barf, je donne de la pâtée. En mettant 1/5 de viande avec ses croquettes habituelles (qui vont être de plus en plus supprimées), je saupoudre un sachet de Fortiflora.

Il adore ! Faîtes ça pendant une semaine, mais pas pendant un mois. Vaut mieux le faire souvent pendant quelques jours, plutôt que pendant 1 mois. 

 

 

 

Si un jour votre chat est victime de diarrhée, il faut dédramatiser. Surveillez-le bien pour voir s’il boit correctement son eau (et pour cela, la fontaine est quand-même le top pour l’encourager).

Et durant cette période, réduisez son alimentation habituelle d’au moins la moitié et versez du Fortiflora dessus (1 sachet par jour, dans un seul repas, pas plus).

Souvent, c’est une modification de l’alimentation qui cause la diarrhée. De jour en jour, la diarrhée doit diminuer et les selles récupérer une bonne consistance. 

 

 

 

Les parasites

Retour au sommaire ←

 

C’est d’une façon générale, ce contre quoi nous sommes le plus méfiant. Et vous n’auriez pas tord ! Je n’ai pour l’instant (au moment où j’écris ces lignes) jamais été confronté à ce genre de problème.

Paradoxalement, j’en ai été victime moi-même des tiques, c’est le comble !

Mais je vous mets en garde. Cela dépend notamment des lieux de vie que le chat fréquente.

Et cela, sans parler du fait qu’il y a aussi les parasites internes !

Pour savoir comment traiter son chat de la meilleure manière, il vous faudra faire un choix parmi de multiples produits. J’évoque les puces et les tiques dans un dossier consacré aux remèdes classiques et naturels.

 

Antipuces

 

Enfin, il y a également les parasites internes qui doivent être traités différemment. Pour cela, pas le choix : direction vétérinaire sans plus attendre ! Ceci dit, je développe le sujet sur un de mes articles : j’évoque notamment comment on peut prévenir ce genre de désagrément.

Et j’associe l’ensemble au thème du vermifuge. Car finalement, tout est associé : protection contre les parasites et confort digestif. La purge sert à évacuer les boules de poils.

 

 

chat brindille herbe

 

 

Dans la nature, le chat se sert allègrement de l’herbe, mais il existe des produits spécifiques pour l’aider, comme le malt.  

 

Purge et vermifuge

 

Il existe pourtant une substance capable de remplacer tout ce que nous connaissons. C’est la terre de diatomée. 

 

 

 

La terre de diatomée

Retour au sommaire ←

 

La terre de diatomée est un produit connaissant de plus en plus de succès.

Grâce au développement d’internet, le consommateur peut s’informer librement, sur les techniques alternatives aux pesticides issues de la chimie destinées à lutter contre parasites et insectes. 

 

 

 

C’est un produit méritant d’être plus connu. Ses capacité d’assainissement, de nettoyage et d’insecticide en font l’une des meilleurs solutions universelles. Mais son mode d’utilisation pourrait en dérouter plus d’un. J’ai effectué un dossier complet sur le sujet afin de vous donner un éclaircissement. 

 

Marques & mode d’emploi

Vermifuge

Éléments scientifiques

Danger potentiel ?

 

 

 

L’essentiel

Retour au sommaire ←

 

  • Le premier réflexe pour la santé du chat, c’est d’encadrer et optimiser son environnement

 

  • Les aspects fondamentaux sont liés à l’alimentation et aux parasites

 

  • Selon vos préférences, vous allez vous orienter vers des solutions classiques ou plus naturelles

 

  • Consultez mon article où je résume les éléments importants à retenir 🙂 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.