Partager

 

Lorsqu’on souhaite souscrire une assurance pour son chat, la première question que l’on se pose, concerne le coût global d’une telle démarche.

Mais dans la mesure où vous recherchez une protection pour votre animal, cela révèle votre soucis d’anticiper au mieux d’éventuels dommages corporels et sanitaires.

Une assurance peut en effet demander moins de dépenses que les frais liés à la médecine vétérinaire. 

La vie prouve chaque jour un théâtre d’incertitudes, d’aléas et de concours de circonstances. Vous prônez donc les bonnes actions en menant des recherches sur le sujet. 

Attention : un sujet âgé ou plus jeune, réclame des dispositifs différents. Renseignez-vous bien sur vos obligations.

 

 

Sommaire

 

Importance de l’assurance 

Démarches simples pour assurer son chat

L’essentiel

 

 

Importance de l’assurance

 

Une assurance vous semble luxueuse ou farfelue ? Vous hésitez à vous engager dans une telle entreprise ?

Soyez au contraire à l’aise : une mutuelle a juste pour but de protéger vos dépenses financières, liées notamment à la fragilité d’un animal.

Tous les stades de la vie comportent des risques. La prévention vous évite de vous mettre devant le fait accompli. La surprise peut en effet se révéler cher à l’arrivée.

Le prix des interventions en centre vétérinaire peuvent s’élever très hauts, surtout lorsque cela nécessite examens et opérations chirurgicales.

Enfin, l’assurance constitue un choix éclairé, du fait qu’elle peut dépasser le simple cadre des bénéfices. Comme la garde en animalerie ou les frais associés destinés à retrouver son chat.

 

 

Démarches simples pour assurer son chat

Évitez de complexifier une démarche administrative, somme toute très facile à réaliser.

Le chemin le plus simple pour la prise d’une assurance répondant à votre situation, consiste à déterminer

 

  • le profil de votre chat. À savoir, la race à laquelle il appartient, son âge, votre lieu de résidence.

Vous devrez notamment indiquer s’il vit en appartement. Car un chat d’intérieur représente logiquement un moindre risque de blessures et de maladies.

Sur www.santevet.com il existe justement un libellé, réservé aux chats vivants en appartement. C’est le Cat indoor.

 

  • votre budget mensuel

Pensez à intégrer dans vos dépenses, celle qui est relative à la franchise.

Elle varie en fonction des formules. Ne soyez donc pas surpris de la voir déduite lors des opérations de remboursement.

  • vos exigences en termes de soins

 

Les sociétés de mutuelles facilitent d’autant mieux votre choix, qu’elles vous permettent de visualiser clairement, les formules adaptées à vos besoins.

Je vous invite cependant à porter votre attention sur trois éléments fondamentaux.

Ces derniers seront directement liés à vos dépenses de santé, puisqu’elles concernent le taux de remboursement et les frais incompressibles dûs. 

Il s’agit de

  • la prise en charge

Un pourcentage montre à quel niveau s’élève l’acquittement des dépenses.

 

acquittement des depenses

 

Vous remarquerez chez certaines mutuelles, une progression par palier de 10%, jusqu’à prise en charge intégrale des frais.

Mais quelque soit ce montant, vous devrez prévoir d’autres postes de cotisation.

  • la franchise annuelle

Généralement, on vous demandera d’en régler la somme prévue, selon les modalités du contrat.

Si vous avez opté pour une formule light, il est possible qu’aucune franchise ne soit réclamée.  

  • le plafond annuel

Le choix de votre type de mutuelle constitue un point essentiel, puisque cela vous permet de bénéficier d’un montant préalablement fixé, au cours de l’année.

Vérifiez bien celui-ci, car en fonction du système de remboursement privilégié, le plafond peut varier du simple au double, voire au-delà.

 

 

L’essentiel

  • Regardez attentivement les conditions générales avant une souscription
  • Fixez un budget annuel ajusté sur votre situation personnelle et celle de votre animal
  • Prenez la peine de questionner votre future mutuelle sur tous les aspects liés à la santé, sa prise en charge et ses éventuels assistances menées en dehors des critères strictement vétérinaires
Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.