Vous avez un chat et vous souhaitez l’assurer ? Bravo pour la démarche.

 

Un animal assuré permet de bénéficier d’une protection financière non négligeable. Surtout à la lumière des coûts faramineux que peuvent représenter les soins vétérinaires.

 

La couverture sociale des assurances est vaste. Il s’agit pour vous de bien mesurer vos besoins et ceux de votre animal.

 

 

Pour vous aider, un comparateur d’assurance animaux comme LeLynx vous assiste dans le choix de votre agence. 

 

Il faut savoir que l’assureur doit connaître certains aspects particuliers de votre animal. Ces informations contribueront à vous proposer la meilleure formule possible. Celle qui répond à la fois à votre profil, à vos attentes et à votre budget.

Un chat ayant une puce ou n’étant pas tatoué ne réclame pas en effet les mêmes dispositions. Ce sont des variables qui seront pris en compte dans le calcul et le choix forfaitaire. 

 

 

 

Sommaire

 

Pourquoi assurer son chat

Comment choisir son assurance

Combien ça coûte

L’essentiel

Pourquoi assurer son chat

Retour au sommaire

D’une façon générale, l’assurance représente un gage de tranquillité. Et surtout une façon de se prémunir contre les imprévus.

 

C’est pour cette raison qu’elle est obligatoire dans certains secteurs. Celle des animaux constitue un avantage. Car elle permet d’anticiper la prise en charge médicale.

 

Et celle-ci peut s’élever à un niveau très très important.

 

Or, l’assurance permet justement de ne pas se retrouver au pied du mur, le jour où la santé de votre chat réclame l’intervention du vétérinaire.

On admet généralement qu’une souscription permet de couvrir les frais médicaux divers de son animal. C’est vrai.

 

 

Il existe d’ailleurs 6 catégories de soins concernées

 

  • Les frais de nature chirurgicale

 

  • Les frais généraux de prise en charge. Ce sont les consultations, l’achat de médicament, le transport en ambulance, etc. 

 

  • Les examens. L’analyse, la radiologie, et tout ce qui est lié aux démarches destinées à établir le diagnostic, en dehors de l’auscultation.

 

  • La stérilisation

 

  • Les vaccins. Le remboursement peut varier s’il s’agit de la première vaccination ou pas.  

 

 

En réalité, selon la formule choisie, la police peut garantir le remboursement de certaines démarches, autres que celles associées aux soins purement hospitaliers.

 

 

En effet, différentes formules prévoient les dépenses suivantes :

 

  • Garde en cas d’hospitalisation du propriétaire de l’animal. En cas de problème de santé, votre chat pourra être mis en pension afin qu’il soit pris en charge dans les meilleures conditions durant votre absence.

 

  • Frais de logement en cas de soin effectués en dehors du lieu de résidence. Si vous êtes en déplacement avec votre chat, et que ce dernier doit être hospitalisé, l’assurance rembourse vos frais d’hébergement dans le cadre de la prise en charge de votre chat.

 

  • Perte. Si le chat est perdu, l’assurance garanti le remboursement de l’ensemble des démarches effectuées pour le retrouver. 

 

 

 

Vous voyez là que l’assurance est précise. Le remboursement des dépenses se fera en fonction du choix de la formule. Si vous hésitez, voici quelques éléments à prendre en compte pour vous aider à faire la bonne sélection. 

Comment choisir son assurance

Retour au sommaire

Je vous recommande de réfléchir à votre situation, avant de conclure un contrat avec votre futur assureur. Selon votre cas, il est en effet déterminant d’opter pour la formule appropriée.

 

Il faut en revanche savoir que le choix d’un forfait peut être soumis à un plafond. C’est une condition  au-delà de laquelle on ne bénéficiera pas d’un remboursement.

 

Tout est donc une question de compromis entre vos besoins, votre profil et le budget alloué.

 

 

Un chat correspond à ces différentes situations. Prenez-les en considérations pour construire la meilleure carte d’assurance :

 

  • Chat d’extérieur ou d’intérieur

Si votre chat ne sort jamais de votre maison, il ne coure pas les mêmes risques de blessures ou de maladies

 

 

  • Chat de race ou de gouttière

Certaines races sont plus exposées aux affections. Les raisons proviennent généralement d’un facteur génétique. Elles ne sont pas systématiques bien heureusement, mais il faut en connaître l’existence.

C’est aussi pour cela que l’assureur vous demandera cette information. Celui-ci élabore en effet ses formules à partir des renseignements que vous lui fournissez.

Il sera à même de proposer un forfait idéal, répondant le mieux à votre situation. C’est une question de statistiques.

 

  • Êtes-vous régulièrement en déplacement en compagnie de votre chat ?

Voilà un risque supplémentaire à verser dans le dossier. À cet égard, je vous recommande de choisir une formule liée notamment au voyage. Il y en a plusieurs.

 

  • Enfin, si vous êtes célibataire, voilà une excellente raison pour prévoir une formule incluant la prise en charge du chat, en cas d’hospitalisation de votre part

Ceci dit, même si vous vivez en couple ou en famille, il est possible que vous soyez le seul à savoir gérer la vie de votre chat. Là encore, l’option de la prise en charge est une bonne solution.

 

 

Une fois que vous avez réfléchi à tout cela, le moment est venu d’observer les propositions des différents assureurs.

Combien ça coûte

Retour au sommaire

C’est à ce niveau que vous allez prendre connaissance avec les tarifs et les conditions de remboursement. Enfin, c’est également en visualisant le tableau des valeurs, que vous constaterez un certain nombre de pré-requis.

 

Ce sont les aspects financiers. Il s’agit 

 

  • de la franchise. Elle correspond à une somme forfaitaire incompressible à verser. Le montant est indiqué dans le contrat. Celle-ci dépend des formules choisies

 

  • du taux de prise en charge. C’est l’élément qui vous intéressera le plus, forcément ! Ce chiffre désigne le niveau auquel l’assureur garantit le remboursement. Le cas échéant, le tableau indiquera la somme maximum en euros. Le taux peut aller jusqu’à 100 % pour un forfait intégral

 

  • du plafond annuel. Si la prise en charge s’applique, il peut y avoir des conditions. Le plafond détermine la somme maximale au-delà de laquelle, vous n’aurez pas droit à un remboursement    

 

 

 

Il y a ensuite la mensualité à verser tout au long de l’année. C’est la somme prélevée chaque mois de votre compte, pour l’assurance à laquelle vous aurez souscrite.

 

Elle s’échelonne entre moins de 20 euros jusqu’à plus de 100 euros selon votre choix de police.

 

Toutes les formules que vous découvrirez, illustrent le caractère variable d’un profil à l’autre.

 

Cela dépend essentiellement de votre situation, et c’est pour cette raison que je vous invite à réfléchir quelques minutes avant de prendre une décision.

 

Vos moyens financiers entrent forcément en ligne de compte. Mais n’oubliez pas que 20 ou 30 euros de plus par mois peut valoir le coup. Il est donc utile de prendre des mesures équilibrées.  

L’essentiel

Retour au sommaire

  • Établissez une fiche de votre chat, de votre profil et de vos exigences

 

Certains d’entre-vous s’en tiendront principalement à une prévoyance classique, telle que la consultation et les vaccins.

 

D’autres pourront effectuer un choix plus spécialisé, intégrant la chirurgie et les examens complémentaires telle que la radiologie ou des soins plus importants, dans le cadre d’une hospitalisation lourde.

 

 

  • Faîtes-vous aider !

 

Les assureurs et les comparateurs se mettent à votre disposition. Ils vous expliquent en détails ce que chaque forfait implique comme remboursement, ou comme condition préalable.

 

 

  • Évaluez vos moyens

 

Si votre budget est limité, faîtes-vous un tableau indiquant précisément vos budget. Cela vous permettra d’ajuster certaines catégories de dépenses. Consultez l’un des meilleurs comparateurs en ligne, comme LeLynx.fr . 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.