Ce que l’on peut craindre avec certains produits naturels comme la TD, correspond souvent à un manque de références.

Pas de pub, pas de documentaire, pas d’émission ni de reportage sur le sujet. Si bien qu’en fait, on ne dispose pas d’une connaissance suffisante pour savoir s’il y a un danger quant à son utilisation, sur son environnement : chat, animaux, humains…

On a un manque certain de repères. 

 

question

 

Après un bref rappel du but de la terre de diatomée, je vais vous exposer en 2 parties mon sentiment et le résultat de mes recherches.

 

 

L’ensemble du dossier

TD 1/5 – Application et produits recommandés

TD 2/5 – La terre de diatomée en vermifuge

TD 3/5 – Avis et documentation scientifique (sur la performance)

 

 

La qualité alimentaire attribuée peut laisser dubitatif, dans la mesure où on peut se demander si c’est vraiment mangeable !!

 

Votre premier repère, je vous le donne pour vous faire une idée précise de ce dont on parle. En effet, la première chose à savoir concernant la TD est son composant essentiel :

 

 

Le dioxyde de silicium

 

Vous devez différencier les matériaux suivants :

 

  • Le dioxyde de silicium de qualité alimentaire, appelée également kieselguhr. Il est sans danger relatif (pas de risque de cancer, pas de toxicité aigüe grave, pas de toxicité sur le long terme). Mais quelques précautions d’usage s’imposent. Vous en connaîtrez les détails dans le Sommaire
  • Le dioxyde de silicium de nature cristalline. Ne vous en approchez jamais. Il est destiné aux applications industrielles. Provoque le cancer. Danger absolu !! En principe, il n’est pas disponible pour le grand public
  • Le dioxyde de silicium synthétique. Celui-ci non plus n’est normalement pas accessible aux particuliers

 

Reste la TD de qualité alimentaire. Celle qui nous intéresse doit être naturelle.

 

Nous allons voir les éléments scientifiques pour comprendre les implications et répondre à cette grande question :

 

 

Y a t-il danger ?

 

Est-ce que pour l’Homme, c’est sain à consommer ou à utiliser chez soi et sur ses animaux comme sur les chats ?

 

… Ce qui nous amène forcément à développer ces 3 autres interrogations

 

  • Que signifie amorphe ?
  • Que signifie non calcinée ?
  • Existe-t-il des preuves scientifiques de la TD en tant qu’insecticide non toxique pour les animaux et les humains ?

 

 

 

 

Sommaire

 

Un insecticide remarquable

Mesures de précautions

Que signifie “Qualité alimentaire”

L’agence européenne

Conclusion

Bibliographie

 

 

 

Rôle insecticide

Retour sommaire ←

 

Il s’agit d’un insecticide, pour les Hommes et les autres animaux, issu de l’évolution naturelle d’une roche enrichie en silice.

Le terme “insecticide” peut faire peur, car il désigne souvent un produit chimique aux effluves dangereuses. Cependant, on ne peut pas le dire autrement. C’est effectivement un insecticide puisqu’il tue les insectes

Là où réside l’aspect intéressant de la TD, c’est qu’elle constitue véritablement une alternative 1000 fois plus intéressante que les produits chimiques antiparasitaires, fabriqués par les laboratoires industriels (Bayer, etc.).

 

 

 

Un peu de chimie

 

La silice, en s’associant à un atome d’oxygène, donne une molécule de dioxyde de silicium.

Dans sa forme amorphe, elle exerce un pouvoir toxique contre… les insectes et contre toutes les bestioles de type arachnides : puces, tiques, acariens, punaises de lit, etc.

Cet élément, la silice, qui occupe la 14 ème place du tableau périodique des éléments, est un don de la nature, au service de l’Homme.

 

wikipédia portable

Si vous lisez la fiche Wikipédia, vous verrez sa spécificité unique : elle est l’élément la plus présente sur terre après l’oxygène.

Or, la silice n’existe pas à l’état libre, de façon naturelle.

Il lui faut être lié, notamment à l’oxygène pour former ce que l’on appelle le dioxyde de silicium

Avec les molécules qu’elle forme, ses particules permettent de porter atteinte à l’enveloppe corporelle de l’insecte, en la tranchant littéralement.

 

Du coup, comme la TD a un fort pouvoir absorbant, les liquides et tous les fluides de l’animal s’échappent. Cela permet de retirer toute l’humidité de celui-ci, et finit par le tuer. 

 

 

 

Précautions d’emploi

Retour sommaire ←

 

 

Mon sentiment général

 

La TD alimentaire : sans danger mais légèrement irritante pour les voies respiratoires

Pour en optimiser la performance, il faut que celle-ci soit répandue dans un lieu qui ne soit pas trop chargé d’humidité. En effet, cette dernière l’empêche de remplir correctement ses fonctions. 

Sur le plan sanitaire, la silice amorphe est sans danger. 

Cela signifie que vous pouvez l’utiliser chez vous sans risque pour votre environnement familial et vos animaux domestiques. 

 

 

Epandage

 

Cependant, s’agissant d’un produit fin et volatile, vous devez éviter de l’inhaler, car d’une part c’est plutôt désagréable à la longue et d’autre part, cela peut finir par vous irriter les voies aériennes.

Je l’ai testée pour tuer des fourmis qui sortaient de mes plinthes.

C’était une période d’infestation un peu rude. Bon, le produit a marché, ça y a pas de problème. J’en avais réparti tout le long. Mes mains étaient asséchées, ça m’a impressionné !! Alors que je peux vous dire que j’avais même pas mis les doigts dedans ! J’ai ensuite senti un léger assèchement de ma bouche.

Du coup, après le traitement, j’ai lavé mes mains, rincé ma bouche et surtout… bu un grand verre d’eau qui m’a fait un bien fou. Voilà. Après, chacun peut avoir une expérience différente… 🙂 

Donc : précaution pour vos chats, et particulièrement si vous avez des chatons. Faîtes attention à ne pas répandre à tord et à travers.

 

chatons gris

 

Tout cela est d’autant plus important si vous prévoyez d’utiliser la TD sur une longue durée ou régulièrement. 

Dans tous les cas, l’inhalation de la TD amorphe n’aura pas de conséquence néfaste sur votre santé

Mais elle peut être source de désagrément surtout pour les personnes présentant des pathologies liées à l’asthme. 

Dans le cadre d’un usage normal, ne soyez pas inquiet. Répandez la TD par petites touches successives en prenant soin de le faire avec délicatesse, pour ne pas le mettre en suspension dans l’air.

 

L’astuce consiste à l’appliquer avec un diffuseur. Je peux pas vraiment vous en parler, car j’en ai pas acheté, mais les gens qui l’ont pris sont satisfaits.

 

L’avantage est d’éviter le gaspillage et de mieux répartir le produit.

Par exemple entre des interstices du sol ou de n’importe quel autre support. Il peut même être pratique en usage sur les animaux…

 

 

Protection

 

Dans le cadre d’une utilisation domestique à long terme et si vous êtes particulièrement sensible à la TD. 

 

  • Mettre éventuellement un masque de type infirmier, pendant que vous en répandez
  • Eloignez les sources de ventilation afin qu’elle ne soit pas en suspension dans l’air

 

Si vous en répandez beaucoup dans votre logement, dans le cas d’une infestation importante, une astuce simple consiste à se protéger des désagréments. 

 

  • En enfilant des sur-chaussures si vous n’avez pas de vieilles baskets (ça salit, ça colle…) 
  • En mettant une combinaison de type laboratoire

 

Néanmoins, on réservera cette démarche que dans des cas extrêmes, c’est vous qui allez évaluer vos besoins.

 

  • Faîtes attention à vos muqueuses (yeux, nez, bouches, etc)

 

 

 

Le jardin

 

Si vous avez un jardin, ou que vous vivez dans la campagne, attention lors de l’épandage, à ne pas nuire à la faune naturelle de votre milieu.

 

chat extérieur plante pot

 

 

Ceci est particulièrement indiqué, si vous avez des animaux d’extérieurs (chat ou autre), et que vous en mettez dans le cabanon, le poulailler, etc.

Pendant l’été, quand les abeilles butinent, pensez-y. Vous devez donc faire gaffe à ne pas en laisser traîner sur les fleurs de vos plantes… 

 

 

La chatière

 

Enfin, quand vous déversez votre TD, attention lorsque vous êtes à proximité de votre chatière, si vous en avez une de type électronique.

La bande permettant de relier par onde radio la puce de votre chat, pourrait être cachée par la poussière.

Cela entraine du coup un mauvais fonctionnement de l’appareil.

De plus, les piles pourraient s’user beaucoup plus vite. Donc gare aux mauvaises surprises ! Nettoyez la bande avec soin…

 

 

Utilisation interne

 

Enfin, si vous souhaitez utiliser en interne la TD, une précaution préalable s’impose dans tous les cas.

 

  • Ne pas en administrer en interne en cas d’insuffisance rénale

 

En effet, dans la mesure où l’organisme se débarrasse du dioxyde de silicium en excès, par les reins, il ne pourra pas le faire en cas d’insuffisance. 

A ce propos, vous remarquerez qu’il n’y a réellement pas de risque, à consommer de la TD sans respecter des doses du fait que les reins remplissent leurs fonctions d’épuration. 

Par ailleurs, les études n’ont pas montré de risque de surdosage (certainement pour les raisons qui viennent d’être données). Il faudrait en ingurgiter des quantités énormes et démesurées pour rendre la TD toxique…

Si vous souhaitez consommer vous aussi en interne, de la TD, ne prenez pas celle de votre chat, même si elle est de qualité alimentaire.

Préférez un produit spécialement prévu pour la consommation humaine. Vous la trouverez facilement sur Amazon.

 

Je recommande 2 marques : l’Herbe Haute et Health Leads 

Pourquoi → La réponse sur l’article 1 du dossier à la rubrique meilleur produits.

 

 

 

Qualité alimentaire  

Retour sommaire ←

 

 

Existe-t-il un danger ?

 

Quelque soit sa forme, c’est à manipuler avec précaution.

Mais dans sa forme amorphe vendue pour l’effet antiparasitaire, les conséquences sur l’organisme humain et celui des animaux domestiques ne sont ni mortelles, ni dangereuses.

Pour clarifier l’ensemble de ces informations, je vais vous montrer sur quels documents officiels je m’appuie, pour étayer mes arguments. 

 

 

Vous allez comprendre la différence entre la TD de qualité alimentaire et celle qui ne l’est pas.

 

 

Différence entre amorphe et cristalline

 

Dans l’univers tout entier, ce qui constitue la matière, c’est l’atome (et vlan, encore de la chimie !). 

Ces atomes, nous les connaissons tous maintenant, grâce au Tableau périodique des éléments qui nous a permis de les classer. 

En s’assemblant entre eux, il forment ce que l’on appelle des molécules, comme celui qui nous intéresse : le dioxyde de silicium. 

Or, selon la forme qu’il prend, le dioxyde de silicium peut changer de nature sans que la formule ne soit modifiée (vous suivez toujours ?).

C’est-à-dire qu’on retrouve toujours dans la molécule, 2 atomes d’oxygène liés à un atome de silice. 

Et selon la manière dont l’oxygène est liée avec la silice, la molécule va former avec les atomes des figures à 6 côtés (hexagone) ou non (voir l’illustration)

 

silicium molécule amorphe cristalline
Molécule en 2 dimensions

 

 

En rouge l’oxygène, en bleu la silice : c’est la formule que l’on retrouve dans la terre de diatomée. 

Si la terre de diatomée est composée de dioxyde de silicium avec des atomes liés en formant un hexagone, elle est cristalline (A). 

Toxique avec effet immédiat. Irritante au niveau pulmonaire.

Toxique sur le long terme. Peut provoquer la silicose et / ou entrainer un cancer des poumons. 

Si la terre de diatomée est composée de dioxyde de silicium avec des atomes ne formant pas ces hexagones, elle est non cristallisée, donc elle est amorphe (B). 

Elle ne représente aucun danger pour l’être humain et les animaux (sauf les p’tites bêbêtes, héhéhé). 

 

Elle peut être légèrement irritante par inhalation, mais sans entrainer de complication particulière (peut provoquer une toux sur le moment, ce qui est tout à fait normal, puisqu’il s’agit d’une matière très volatile, au même titre que de la farine par exemple). 

Il est possible de rendre les molécules amorphes de la TD alimentaire, en molécules cristallines en portant celles-ci à haute température : on dit qu’elles sont calcinées. 

A ce titre, elles ne sont pas propres à la consommation et sont dangereuses. Elles sont utilisées pour d’autres applications (piscine, peinture, etc.). 

D’où la description de la TD alimentaire que vous retrouverez généralement sur les emballages :

“non calcinée” (donc sans danger). 

Enfin, la TD peut être qualifiée d’alimentaire si elle a subit les contrôles de qualité nécessaires.

 

 

Documentation officielle

 

Il n’y a aucune équivoque sur la question et celle-ci a été résolue depuis plus de 50 ans, par des études scientifiques, et notamment en 2005 (études publiées en anglais).

Et malgré ce que l’on peut lire ici ou là sur internet, vous avez avec ce grade la garantie d’un produit absolument sain.

Les molécules ne sont pas les mêmes et ne présentent pas la même toxicité (celle qui est alimentaire n’est pas toxique, d’où son nom).

 

 

 

L’agence européenne

Retour sommaire Général ←

L’Efsa est l’agence européenne de sécurité alimentaire. 

Il s’agit donc d’une institution officielle, dont la parole et les recommandations en matière alimentaire ou liées à l’alimentation, font autorité auprès des pouvoirs publics. 

Cela étant dit…

 

 

 

Dangerosité

 

Sa réponse a été donnée dès 2005 dans l’annexe IV du règlement CE, relative aux matières, pour lesquelles il n’est pas utile de fixer des limites résiduelles. La terre de diatomée en fait partie, comme l’indique le site d’information sur l’écologie et l’environnement, l’Aida.

 

lecture tabletteBon, alors je vous le dis tout de suite : n’allez pas sur le site de l’Union européenne, c’est illisible.

Surtout si vous êtes sur tablette ou portable, là c’est carrément le grand souk !

Trop de texte, de documents, de liens, de tout… vous allez vous énerver, vous perdre.

Par contre, vous pouvez aller sur le site de l’Aida pour y trouver ce qui vous intéresse.

Il s’agit d’un organisme dépendant du ministère de l’écologie, chargé de réunir les documents relatifs à la protection de l’environnement.

Faîtes une fonction recherche (contrôle F sur votre clavier, command F sur Mac) et copiez-collez ceci dans la petite fenêtre : 

 

 

Annexe IV : Liste des substances actives des produits phytopharmaceutiques

 

 

On y indique la LMR, soit les substances n’ayant pas besoin de limites maximales résiduelles. Ensuite, recherchez le terme kieselgur. C’est par ordre alphabétique.

Vous aurez ainsi l’assurance de vérifier et confirmer mes sources 🙂 . 

 

 

La TD amorphe appelée également kieselguhr, fait partie des additifs alimentaires, elle n’est donc pas toxique. 

 

Dans un document du site du ministère de l’agriculture (en France), ils ajoutent que la TD présente une très faible toxicité, et qu’il n’est pas nécessaire de fixer une dose quotidienne au-delà de laquelle un risque sanitaire existerait (voir p. 4).

Le terme “faible toxicité” est utilisé, par convention car ils ne peuvent pas désigner une matière comme “pas du tout toxique”.

Enfin, la désignation de la TD comme ayant une “faible toxicité”, a été donnée en raison de la présence de silice dans celle-ci.

 

 

La silice

 

Or, l’Efsa précise bien que la silice est inscrite comme additif alimentaire dans la directive 95/2/CE, (là aussi vous pouvez rechercher le terme silicium en faisant la fonction recherche de votre clavier), qu’elle est exploitée pour sa capacité à filtrer et à clarifier les liquides, comme les jus de fruits.

La TD étant composée – normalement – à près de 90 % ou plus de silice, elle est considérée à juste titre comme ayant une “faible toxicité”. 

Et voilà, la messe est dite. Si vous aviez encore un doute, celui-ci est levé, c’est un fait acquis.

Côté américain, la FDA (équivalent de l’Agence alimentaire française) considère également la TD comme un produit sans risque et reconnue. Elle l’a classée dans la catégorie GRAS → Generally recognized as safe. 

 

 

 

Conclusion

 

Retour sommaire ←

 

La TD est un produit absolument sans danger. Le pouvoir insecticide non toxique pour les Hommes et les animaux, a été établi et prouvé. 

Il faut cependant l’utiliser avec précaution par soucis de confort, en particulier pour les sujets asthmatiques.

Les questions en suspens concernent les bénéfices réels ou supposés. 

Maintenant que je vous ai démontré l’absence d’innocuité de la TD, vous avez le loisirs, de voir si celle-ci possède des vertus, et si elle est bien à la hauteur des promesses faîtes par ceux qui ont font la promotion en consultant les articles suivants

 

Dossier 1 : Remède contre les puces

Dossier 2 : L’utilisation en vermifuge

Dossier 3 : Mon avis et mes arguments scientifiques

 

 

 

 

Bibliographie

Retour sommaire ←

 

Sur l’innocuité de la Terre de diatomée alimentaire (amorphe)

 

  • UE : conditions d’approbation de la substance active kieselguhr (terre à diatomées)
  • FDA : Agence alimentaire et pharmaceutique USA

 

 

Cet article vous a aidé ?

Partagez-le sur vos réseaux sociaux

Un petit clic pour vous, un grand service pour moi ! 🙂 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.