Partager

 

Pour empêcher votre chat de gratter à la porte, appliquez quelques-unes de ces astuces. Perso, j’ai pas eu besoin de toutes les utiliser. Les deux premières m’ont largement suffi. Ça dépend vraiment du caractère de votre chat. Voici les méthodes que je vous propose, de la plus simple à la plus complexe.

5 astuces pour se débarrasser du problème +2 étapes pour traiter à long terme.

 

 

5 techniques pour empêcher son chat de gratter

⬆️

 

 

 

Bloquer l’entrée

↗️

 

1ère idée. Ok. La plus simple. Voire simpliste en apparence. Pourtant, ça a marché pour moi. Souvent en vacances, je dormais seul dans la même pièce que mon chat. Oui mais voilà, parfois, il voulait rentrer dans une autre pièce dans laquelle dormait d’autres personnes. Ce que je souhaitais pas pour diverses raisons.

Le fait de bloquer avec un gros coussin ou divers accessoires la porte, suffisait à le dissuader de gratter. Il finissait par retourner sur son canapé et reprendre son sommeil. Essayez déjà ça. Je vous garantis pas un succès, mais ça vaut la peine de tester ce premier geste anodin cependant très efficace si ça marche.

 

 

mon chat se reposant apres son repas

Pourquoi me faire confiance ?

Depuis que j’ai un chat, je me suis passionné pour le comportement félin. Au fil des années, j’enrichi mes expériences et je vous partage mes découvertes.

Coller du scotch

↗️

 

coller du scotch sur la porte2ème idée, coller du scotch sur la porte. Le chat a tendance à gratter sur le côté ouverture, se trouvant sous la poignée. C’est là précisément qu’il faut placer le papier collant. Normalement, il va dire WTF ! ^^.

Si vous avez peur qu’il essaye autre part, mettez un obstacle, comme je l’indiquais plus haut.

Le côté collant doit bien évidemment être du côté extérieur. Il suffit de scotcher les 2 extrémités et c’est tout.

 

 

Mettre un tapis à picots

↗️

 

Gênant

La troisième solution est de placer au bas de la porte de votre chambre un paillasson, tout simplement. Mais pas n’importe lequel.


Voir Amazon

Un véritable repoussoir pour les pattes des chats.

Ils détestent ça. Au moindre contact ça va être WTF j’me casse. Bon. Je dois vous avouer que j’ai jamais testé ce genre d’accessoire. Mais je signale cela dit, que toutes celles et ceux qui sont passés par mon lien pour acheter le tapis ont toujours été satisfait. Il n’y a eu que quelques retours sur les dizaines d’achats effectués. Théoriquement, le principe du picot devrait marcher car les pointes sont suffisamment bien positionnées pour gêner la démarche du chat. La surface en relief sera trop désagréable pour les coussinets.

 

 

Mettre un tapis pointu

↗️

 

Piquant

On passe au niveau supérieur. Là, le chat va être soumis à une texture beaucoup plus rude que le tapis à picots.


Voir Amazon

Si vous optez pour ce genre d’accessoires, il faut savoir qu’il est destiné normalement à l’extérieur.

Mais rien ne vous empêche à l’appliquer en intérieur. Dans ce cas de figure, le tapis constitue une véritable barrière, dans la mesure où il s’agit de pointes affutées. Êtes-vous vraiment obligé d’en passer par là ? Notez qu’il s’agit d’un repoussoir radical pour protéger des grattements de portes, mais également pour anticiper des risques de griffades sur les fauteuils, les meubles, le papier peint à un endroit… Je vous l’indique pour vous dire qu’effectivement, ce genre d’objet existe. Employer plutôt ce type d’accessoire à l’extérieur pour sécuriser des espaces dehors, comme le jardin. C’est à vous d’évaluer vos exigences.

 

 

Employer un spray

↗️

 

Répulsif

Cette méthode existe. Mais je suis contre. Il s’agit d’un pschttt qui se déclenche lorsqu’on passe devant le détecteur. À mettre dans les endroits interdits pour le chat.


Voir Amazon

En fait, il s’agit d’une propulsion d’air qui va le faire fuir. Un peu radicale et brutale comme méthode, que je déconseille.

Mais je reconnais que ça en démotive plus d’un. Après ça, il réessayent une ou deux fois de plus et c’est tout ! D’après les témoignages, le message passe bien. Eh puis, c’est sans odeur, sans produit chimique. Bref, que du bon. Donc, à cas extrême on peut répondre avec ce genre d’accessoire pratique. Et il existe une recharge. Dans mon cas, je l’utiliserai plutôt en extérieur, pour repousser des chats errants de mon jardin.

 

 

Comprendre la nature animale

⬆️

 

Chaque soir, votre chat recommence son cinéma à gratter la porte. Vous l’avez grondé, avez joué avec, lui avez donné à manger, des friandises, et même cédé pour le laisser finalement entrer. Mais rien n’y fait…

Car le lendemain, il réitère ses exploits au seuil de votre chambre. Vous n’en pouvez plus mais vous n’y pouvez rien… Et c’est l’explosion !!

 

explosion

 

Après les méthodes destinées à soulager les symptômes, je vous recommande de réfléchir pour les traiter sur le long terme. 

 

(Re)Découvrir la nature féline

↗️

 

Je vais vous parler du chat dans ses deux dimensions : féline et mignonne.

 

Mignonitude

Ne rigolez pas, c’est très sérieux. L’aspect mignon est un élément très important à prendre en compte pour saisir un peu le contexte général dans lequel s’inscrit votre relation au chat.

chats tout mignonPourquoi l’aimez-vous donc ? Parce qu’il est trop chou justement. Or, il n’y a pas de hasard. Des recherches ont étudié les rapports que nous avions avec les animaux domestiques.

Plus particulièrement le chien et le chat. Bien entendu, il ne s’agit pas ici de clamer des certitudes scientifiques.

La science est un domaine très malléable dont les découvertes régulières modifient notre vision du monde. Cependant, plusieurs d’entre elles nous interpellent et il existe un certain consensus au sein de la communauté scientifique.

konrad lorenz éthologieTout est parti à l’origine, du travail d’un Autrichien du nom de Konrad Lorenz. Il est le père de l’éthologie → la science ayant pour but d’étudier le comportement animal.

Ses recherches l’ont mené notamment vers le regard attendri que l’on porte sur les bébés. Leur morphologie auraient toutes les caractéristiques pour nous plaire.

La tête ronde et les gros yeux constitueraient nos préférences esthétiques chez un tout petit. Mais il avait intégré cette donnée pour voir si celle-ci pouvait rendre compréhensible notre perception des relations complexes entre Hommes et animaux.

Quoiqu’il en soit, si la Nature (avec un grand N) a tout prévu, elle aurait donc contribué a donner à nos chats domestiques ce caractère physique si attrayant et adorable. Les êtres humains seraient sensibles aux formes arrondies. Les neurosciences se sont longuement penchés dessus.

Le chat est mignon : il ronronne, il fait le beau, il exalte sa robe devant vous. Pour quechat soins attentif vous vous occupiez de lui… comme un bébé. Cette fonction est le résultat de milliers d’années d’évolution pour attirer votre attention. 

Le miaulement et surtout le ronronnement sont l’expression privilégiée pour vous montrer son côté attirant.

C’est la mignonitude. Un félin sauvage de la savane ne ronronne pas à l’âge adulte, car il n’en a pas besoin. Tout le contraire de votre petite boule de poil irrésistible.

Parce qu’il sait qu’il peut compter sur vous en adoptant ce comportement, pour obtenir des avantages indispensables, à l’image d’un nourrisson :

 

  • Nourriture
  • Soins
  • Protection 

 

Survivre

Or ce qui caractérise une espèce, c’est sa capacité à survivre, voilà pourquoi le chat – malgré sa qualification d’animal indépendant – réclame après vous. En étant mignon, il multiplie ses chances de prolonger son existence… 

 

En etant mignon il multiplie ses chances de prolonger son existence

 

C’est quoi un chat ? C’est un félin dont le caractère sauvage constitue sa nature. La chasse est au coeur de sa vie animale. Regardez sa physionomie. Elle correspond à celle d’un être adapté à une vie extérieure, diurne et nocturne : des yeux perçants pour voir à travers l’obscurité, des griffes acérées, une musculature adéquate. 

 

Regardez plus attentivement les deux photos que j’ai prises de mon chat. J’aime bien les comparer, car elles illustrent bien les deux natures de l’animal. On pourrait presque douter qu’il s’agit du même 😉.

felin dont le caractere sauvage constitue sa nature

 

Votre chat par contre est un animal domestique. Il est un mélange subtil d’animalité et de mignonitude. D’ailleurs des analyses adn montrent que les chats domestiques sont tout autant capables de chasser comme leur congénères sauvages, pourtant relativement très différents au niveau neuronal.

Les cellules nerveuses sont chez nos chats domestiques, beaucoup moins développées que celles du chat sauvage. D’où une meilleure docilité à notre égard.Nos chats sont à moitié domestiqués. Cette part d’animalité, nous devons la traiter avec plus de respect.

Au-delà du fait que je trouve ce sujet passionnant, mon but était de vous donner en premier lieu un cadre global pour dédramatiser la situation vis-à-vis de votre chat

Keep cool, c’est la nature qui s’exprime, on va voir ensemble comment on peut la coller à vos besoins d’êtres humains. Right ? 🙂

Solutions : instituer quelques règles

⬆️

 

3ème règle : tenir

Hein quoi ? On commence par la 3 ème règle ?

Oui, on prend les choses à l’envers.

C’est effectivement cette 3 ème règle que vous appliquerez à l’issue des deux premières.

Si vous rencontrez des problèmes de cohabitation avec votre chat, vous devez réglementer certaines habitudes qui se sont peut-être installées.

D’abord, vous allez commencer par ne plus répondre aux sollicitations la nuit devant votre chambre. Cette routine est fondamentale.

Elle a déjà pour but de supprimer ce comportement intempestif.

Si vous y répondez, cela sera assimilé à une récompense. Oui, quelque soit la forme de votre intervention. Même si vous vous mettez en colère, ce qu’il ne comprendra d’ailleurs pas. N’ayez pas non plus les démarches suivantes

 

  • Sortir de la chambre
  • Le laisser rentrer
  • Lui donner à manger
  • Jouer 

Tenez bon ! Quand c’est non… c’est NON !! Ce à quoi vous allez certainement me répondre… Merci d’être venu, non vraiment, tout ça pour ça ! Rassurez-vous, y aura pas que ça à mettre en place 🙂

En savoir plus
Votre absence de réaction devra faire suite à tout un dispositif que vous allez organiser dans votre foyer. Mais il était important de débuter par cela car elle est la plus simple à effectuer et à comprendre. Oui, c’est pas facile de le laisser frotter votre porte durant des heures. Soyez patient pendant une quinzaine de jours. Vous verrez alors les résultats tant attendus. En réalité, il faut associer d’autres routines particulières chez votre chat, car c’est là le coeur de votre stratégie. Un emploi du temps stricte permettra de fournir des repères à votre chat.

Ces routines tourneront autour de deux activités essentielles :

  • Jouer
  • Manger

 

1ère et seconde règles

↗️

 

En effet, jeu et nourriture sont étroitement liés.

chat observe sourisVous devez associer l’idée que le chat chasse d’instinct, même s’il ne ressent pas la faim.

Il est par exemple notable de constater qu’il peut mettre beaucoup d’entrain à vouloir chasser une souris, sans pour autant la consommer après l’avoir attrapée.

Il va plutôt l’observer, lui courir après, s’amuser avec… J’évoque ici les chats domestiqués. Sinon les chats sauvages en feront un repas bien mérité !

chat souris mangéeLes chats vivants dans une maison savent au contraire qu’ils vont bénéficier d’une nourriture servie à point dans la gamelle 🙂.

Et… sauf cas exceptionnel ils ne feront tout au plus que tuer la p’tite bête.

Le chat sauvage d’Europe par exemple chasse un rongeur pour le manger, en priorité. Et ce n’est pas à tous les coups qu’il fait mouche l’animal ! Il va donc utiliser une grande quantité d’énergie.

Après quoi, il dépècera sa proie et se mettra à table comme tout carnivore stricte qui se respecte. Puis, rejoignant son abri de la forêt, il entamera une sieste de plusieurs heures, en fonction de la quantité de nourriture ingurgitée. Vous avez compris où je veux en venir ?

Vous allez épuiser votre chat, dépenser ses ressources énergétiques, lui faire rendre gorge. Bon… le tuez pas non plus hein, j’ai jamais dit ça ^^. Mais l’idée est là, vous saisissez ? Il faut alors initier un moment de jeu chaque jour.

Ce sera sa deuxième routine.

La troisième et dernière c’est le repas que vous allez lui offrir après ses activités ludiques. Ce sera en quelque sorte sa récompense.

  • D’abord, il part à la chasse
  • Ensuite il obtient son juste tribut.

Logique. 

Et là faut pas hésiter. C’est le dernier repas de la journée. Donc, à vous de lui fournir ce qui est nécessaire. Et s’il vous plaît : évitez les croquettes le soir, si possible. Je parle bien évidemment de votre cas particulier. Car s’il s’agit d’un chat sans que celui-ci ne pose de problème particulier, ça va. Dans votre situation, le chat ne sera pas rassasié avec les croquettes. Votre chat a des besoins alimentaires de meilleure consistance le soir. Et plus important que tout, vous allez le faire payer… En s’amusant !

Votre objectif est donc de répondre favorablement à ces trois volets, mais sans remettre en cause votre tranquillité ! Vous allez

  • transformer votre relation
  • Favoriser la part instinctive de votre chat (son côté sauvage)
  • Harmoniser votre vie familiale Entretenir les besoins en câlins, en caresses, etc (sa mignonitude)
  • Mettre en place des routines liées à la chasse, aux repas, et aux repos

 

 

Les routines

⬆️

 

Nous allons parler de jeu, de bouffe et d’aménagement.

 

le jeu

↗️

 

Sachant cela, votre but va donc consister à imiter son terrain de chasse.

faire bouger le chat grace a un leurreEn offrant des jeux à votre chat. Mmmm, je vous vois venir, vous allez me dire que vous n’avez pas de jeu de chat à la maison.

Nul besoin d’en avoir moussaillon. Cela dit, c’est vrai qu’il est plus pratique de disposer d’un objet prévu à cet effet.

Le but de la manoeuvre est de le faire bouger grâce à un leurre qui remplacera la vraie souris. Imaginez votre téléphone portable. Il faut un certain temps pour décharger la batterie. Vous allez faire la même chose avec votre chat.

Si vous souhaitez avoir deschat jeu souris idées de jeu, orientez-vous vers mon article à ce sujet. Mais l’idée principale est juste d’amener votre chat à chasser la proie.

Et parfois, les jeux les plus simples (et les moins chers) sont les meilleurs. Vous pouvez jouer avec lui avant chaque repas, cependant l’intérêt est là plutôt de le faire juste avant de dormir.

La canne à pêche est par exemple l’illustration fidèle de ce que je souhaite vous montrer. L’important est dans la simplicité de l’accessoire L’important est dans sa fonctionnalité. Cette dernière contribuera à mobiliser tous les sens et les mouvements. Les voici

  • des bonds
  • des va-et-vient
  • des sauts
  • un regard en alerte
  • des coups de crocs
  • des reniflements

Bref, la totale. On rajoutera la dernière cerise sur le gateau : une relation étroite et entretenue. Un enrichissement de vos échanges. Une complicité unique entre le chat et vous. Voilà comment agir. Ni plus, ni moins.  C’est la façon naturelle de faire sonner la cloche du dîner 🙂.

chat jouet élaboréLe jeu est déclinable à l’infini. Pour aller plus loin dans le domaine, libre ensuite à vous d’intégrer des accessoires plus élaborés.

L’intérêt étant d’encourager votre chat à se dépenser, de façon à ce qu’il atteigne le point de rupture

Il obtiendra au final une gamelle bien garnie de viande dégoulinante.

 

On résume ?

 

Pour gagner son pain,

votre chat doit se bouger !

Ça c’est non ↓

 

 

 

Ça c’est oui ↓

 

 

Miom… Parlons nourriture justement. Il y a quelques règles à mener pour optimiser votre stratégie.

 

la bouffe

↗️

 

Sans détour et sans équivoque, voilà ce que je vous invite à faire pour réussir à modifier les habitudes de votre p’tit loup.

Il faut arrêter de lui donner à bouffer à tord et à travers.

Eh oui, parce que c’est comme ça que vous allez perturber son horloge biologique. Instituez un rythme rigoureux pour qu’il puisse se calibrer dessus.

Manger, ça se mérite.

Si vous lui refilez une boîte de whiskas gratos, votre relation affective peut en prendre un coup déjà. Et ensuite, l’énergie gagnée sera sans cesse en hausse.

Sans jeu, sans activité, sans rituel alimentaire, sa réaction peut devenir imprévisible. Et c’est ce que vous voulez éviter à tout prix. La nourriture, surtout la dernière doit être un aboutissement, le saint graal de sa journée.

Chasser, attraper, tuer, manger

→ Voilà les 4 enseignements que l’on doit retenir de l’activité alimentaire féline. 

 

1 ère étape

Fixer des heures régulières pour manger.

Si vous avez l’habitude de lui offrir des croquettes le soir, réduisez la dose au fur et mesure pour la remplacer petit à petit par de la nourriture humide et surtout qui tienne au ventre !

 

2ème étape

Faîtes-le jouer avant chaque repas.

S’il vous est impossible de le faire pour une raison ou une autre (par exemple le matin vous avez autre chose à faire comme vous préparer pour aller au boulot), consacrez votre temps pour le dernier repas avant d’aller vous coucher impérativement.

 

3ème étape

Espacez chaque repas de 6 à 8 heures au maximum.

Cela nous donnera 3 repas par jour. En pérennisant ces temps de latence vous allez progressivement régler l’activité du chat à la votre. Son énergie à revendre n’en sera que mieux équilibrée. Si vous n’avez pas le temps de programmer un repas à des heures fixes, je vous recommande l’achat d’un distributeur automatique de nourriture.

Et non… ce n’est pas uniquement prévue pour les croquettes. Il existe de nombreux modèles et selon votre budget, il est possible d’en avoir un qui puisse totalement correspondre à votre situation.

  • Les distributeurs sont pratiques
  • Ils peuvent comporter plusieurs compartiments
  • Être réglés à des heures précises de la journée

Permettent de conserver la fraîcheur des aliments (quoique pour la nourriture humide, méfiance car la conservation est plus délicate surtout durant les saisons chaudes !)

Il y en a de multiples tailles.

That’s all 🙂. Rien de plus à ajouter. Parce que si vous mettez un cadre alimentaire réglé aux p’tits oignons, vous préparez le terrain d’une bonne nuit de sommeil. Et c’est ce que nous allons voir.

 

La chambre à coucher ou la pièce à protéger

↗️

 

Je vous avais dit dans la 3 ème astuce pour empêcher votre chat de gratter, que vous ne deviez pas céder aux appels incessants de votre chat…

Pour que ça marche, ne lâchez rien, soyez sans pitié…

 

Soyez de marbre 

 

Mais pour lui faire passer l’envie – parce que oui, ça va pas s’arrêter du jour au lendemain – de griffer ou gratter à nouveau, vous pouvez jouer les MacGyver version Ultra light, en appliquant donc les 3 premières astuces indiquées au début de cet article. Voilà ce qui risque de vous arriver…

 

Un gros dodo peinard ↓

 

 

Au cas où les errements de vot’ chat devant votre chambre étaient accompagnés de miaulement, inspirez-vous avec mon article consacré au thème (article en cours de refonte au passage, car j’ai beaucoup appris depuis et… Il a vraiment besoin que je le réécrive !).

Le but étant d’être flexible, ouvert et surtout de vous donner les moyens de trouver l’inspiration nécessaire pour gérer les problèmes. Si vous voulez vraiment avoir la paix, vous devez également penser au confort de votre chat.

 

 

L’aménagement

↗️

 

Il vit dans le salon et parcourt la plupart des pièces de la maison ?

Très bien.

Lui avez-vous installé un espace dans lequel il s’y sent bien ?

blog chat wanekatMais j’veux dire un endroit, vous savez qui claque !

Un lieu où il se prélasse sans effort, où il y retrouve un nid douillet, qu’il n’échangerait pour rien au monde.

Les chats sont des félins.

Ils réclament de la protection et un environnement agréable. En clair, ça veut dire qu’ils doivent disposer d’un moyen leur permettant de s’élever. Oui parce que les chats aiment voir de haut ce qu’il se passe tout en bas. C’est l’instinct de conservation.

Rappelez-vous ce que j’ai dit au début. L’existence d’une espèce est liée à sa capacité à survivre. Et si les chats sont capables de grimper sur les arbres, ce n’est pas par hasard. C’est pour se protéger des prédateurs. Pour voir sans être vu. Pour s’éloigner d’un danger potentiel. Étagère, arbres à chat, hamac suspendu… Vous avez l’embarras du choix et votre félin adoré n’en sera que mieux loti. 

 

 

L’essentiel

⬆️

 

Il vit dans le salon et parcourt la plupart des pièces de la maison ?

Soyez déterminé : laisser son chat gratter à sa porte n’est pas une fatalité. Il vous faut mener des actions concrètes dès demain… Prêt à faire la révolution ?

Voilà en résumé vos 7 actions importantes à réaliser.

  • Ne renoncez pas à dire non à votre chat. N’allez pas le voir s’il demande après vous
  • Amenez votre chat à manger régulièrement selon des heures fixes
  • Manger est une étape importante. Exploitez ses capacités pour qu’il puise dans son réservoir d’énergie afin de chasser, donc de jouer et de s’amuser, de se dépenser
  • Associez principalement le soir avant de dormir le jeu et son dernier repas
  • Inspirez-vous des méthodes de dissuasion à placer devant la porte de la chambre
  • Soyez généreux envers votre chat. Aménagez son espace. Offrez-lui un territoire digne d’un félin
  • Et enfin : organisez-vous pour joindre du mieux possible l’emploi du temps du chat au votre, parce que vous voulez qu’il ait le même rythme de vie que vous

 

Partager

10 commentaires

  1. Lucy 19 janvier 2020 à 21 h 46 min

    Salut, je viens de découvrir ton site, qui est fort sympathique j’aime beaucoup le ton que tu utilise dans tes articles ^^

    J’ai un.. « soucis » de type chat qui saute partout !
    C’est une chatonne de 5 mois (déjà OMG ça passe trop vite ) et donc elle saute là ou elle n’a pas le droit, sur des meubles avec des choses dessus qu’elle fait tomber / casse.. et je ne sais plus comment m’en sortir pour lui faire comprendre de ne pas sauter dessus (comme monter sur la table.. ça fais 2 mois qu’on essaye de lui faire comprendre mais elle y monte toujours, même s’il n’y a rien dessus).
    Elle saute aussi au encadrement de porte, elle s’y suspend, et là aucune idée de savoir pourquoi je n’avais jamais vue ça. (habituée des chats)
    En bref c’est une teigne, avec une tronche adorable qui sait être aussi câline que destructrice.

    Voilà si tu as des pistes de quoi faire pour lui apprendre à ne plus monter partout, ça m’aiderais beaucoup.
    A savoir qu’elle à déjà un arbre à chat (qu’on va agrandir pour lui donner un point plus haut), accès aux fenêtres pour voir dehors, jouets à foisons qu’on renouvèle régulièrement..

    Voilà voilà, merci d’avance et bonne continuation 😉

    Répondre
    1. Wanekat 20 janvier 2020 à 13 h 54 min

      Waw ! Bon. Déjà merci pour la charmante remarque au sujet de mon site. Alors, concernant ton chat, je dois dire que j’ai vécu la même chose que toi les deux premiers mois de mon adoption. Il avait alors 4 et 5 mois. Soit l’âge du tien. Par contre le mien s’était bien calmé au cours de son 5 ème mois. Comme dans tous les conseils que je donne, je précise toujours que la stratégie consiste à agir sur plusieurs fronts. Un accessoire magique ne te sera d’aucune aide. Une action particulière ne pourra pas faire des miracles. Mais l’addition de plusieurs techniques contribuera à modifier et faire évoluer son comportement.

      Ce dont je me souviens, c’est que j’avais tout de suite engagé des routines pour ses repas. Et le dernier du soir était sacré, car il suivait systématiquement une séance de jeu. au début, je jouait avec lui, mais je reconnais que c’est fatiguant à la longue. Du coup, je lui ai acheté un accessoire de jeu automatique… Reprenons et faisons les choses dans l’ordre.

      Ce qu’il faut à ton chat, c’est vivre pleinement des activités de façon équilibré SANS que cela nuise à ta maison, à tes meubles et à ta tranquillité.

      Le jeu

      Installe des espaces de jeu. Ce que je faisais (et je le fais encore parfois), c’était d’installer 1 ou 2 sacs, dans lequel il pouvait rentrer. En papier, les chats sont plus stimulés, parce que ça fait du bruit, donc ils sont attirés. J’utilise les sacs de Carrefour Drive, car ils sont en papier. Mais n’importe quel sac peut faire l’affaire.

      J’ai acheté dernièrement le circuit de chez Catit. Il est extra. Y a pas besoin de le brancher. Le principe réside dans la balle qui bouge et qui attire le chat.

      Un truc astucieux que je compte m’acheter prochainement, c’est le tunnel. Là aussi, les chats adorent se faufiler dans des endroits comme ça. C’est pas exactement un jeu, mais ç’est à cheval entre espace ludique et accessoire.

      Ensuite, c’est open bar. Dans le sens où n’importe quel jeu que tu lui apporteras pourrait faire l’affaire. Mais là c’est à toi de voir. Le principe étant de le stimuler, l’attirer, l’occuper… Je te recommande quand même de t’inspirer en regardant mon article dédié et notamment de voir la marque catit qui est pas mal dans le domaine.

      Comportement

      Mon chat aussi n’arrêtait pas de grimper aux meubles, c’était parfois limite… J’ai cru qu’il allait me démonter pas mal de choses. Il faut lui offrir un espace : les jeux participent à cela. Est-ce-que t’a pensé à mettre des griffoirs, pour qu’il dissémine ses odeurs et fasse de ces accessoires, des objets privilégiés. Ça peut être des griffoirs de différentes configurations. Certains encouragent le saut parce qu’ils sont munis d’une boule, comme celui-ci.

      Mon chat quand il monte sur une table où rentre dans une pièce dans laquelle il a pas le droit (ma cuisine), je le gronde – toujours – de la même façon avec les les mêmes mots. Je peux te dire qu’il reconnait désormais mon expression. Il sait qu’on il a pas le droit. D’une façon générale, il faut monter le ton vers le grave. L’aigu est destiné à câliner.

      Manger

      Teste mes recommandations dans l’article pour les moments de repas.

      Finalement, le principe est de remplacer les espaces interdits par des espaces autorisés qui prendront différentes formes : accessoires (comme le tunnel, le griffoir), jeu (balle, circuit, etc.), arbre à chat (t’en a un, super).

      Le reste, c’est de hausser le ton. Le forcer à descendre, puis lui présenter ses nouveaux espaces. Parfois, il s’agit de patienter, le temps que cette période passe. Le mien ça lui ait passé. Il s’est habitué à l’endroit, s’est adapté aux espaces que je lui ai donné…

      Dernièr truc : rien ne remplace le test + rien ne remplace tes propres réflexions. Moi je ne t’amène que de l’inspiration.

      Donne des nouvelles, si tu constates du changement le mois prochain. N’hésite pas si tu as d’autres questions 🙂 .

      Répondre
  2. Lucy 20 janvier 2020 à 22 h 28 min

    Hey !
    Merci beaucoup pour cette réponse rapide et très complète !

    Elle à déjà moulte jouets, souris, balles papier, carton, tunnel, arbre à chat avec griffoir (elle n’a jamais voulu griffer les poteaux, on en a un en carton qui est le seul qu’elle utilise) elle joue même avec des bouchons de bouteilles en plastique, ses grains de litière (un peu relou mais why not).
    La gronder en haussant le ton fonctionne moyennement, parfois elle comprend parfaitement le « non » mais elle s’en contre fiche royalement ^^’ après peut-être que parfois on argument trop, mon compagnon lui fait des explications du pourquoi du comment elle n’a pas le droit de faire ceci ou cela mais c’est clairement trop complexe xD

    J’espère qu’elle se calmera bien durant son 5em mois alors, parce que c’est épuisant de savoir toujours tout surveiller, où rentrer du boulot et constater les dégâts..
    Je vais tester la routine du jeu et de la récompense avec le repas du soir, en espérant que ça aide.

    S’il y a de l’évolution et la découverte d’astuce je te dirais ça, autant partager ce qui fonctionne ^^

    Bonne continuation à toi 🙂

    Répondre
  3. Lucy 1 février 2020 à 14 h 51 min

    Hello hello Wanekat

    Me revoici, avec la constatation que mon chat se calme un poil, je ne sais pas si c’est la mise en place de la routine de jeu tout les soirs (ça doit surement jouer), ou le 5em mois comme tu disais, ou elle se calme toute seule.
    En tout cas il commence à y avoir du mieux, ouf !!!
    Rien n’est encore parfait j’ai quelques nouvelles questions pour toi (désolée ^^’ ).

    As tu une astuce pour les chats qui ont tendance à mordre ? ^^’
    En effet notre minette est mal sevré, elle tète toujours. À son arrivé c’était mes doigts ou mes oreilles, maintenant elle a jeté son dévolu sur un tissu en pilou pilou, tout doux, tout moelleux, tout confortable. Pour moi ça n’es pas un problème qu’elle tète, ça l’apaise avant de dormir le soir et tant mieux.
    Mais vient le second soucis du au non sevrage, c’est qu’elle ne comprend pas les limites et donc qu’elle mord, d’un coup, sans raison apparente.
    Parfois c’est durant un câlin, comme si le trop plein d’émotions n’étais plus gérer, on pass de ronron et frottage de tête à mordre (plus ou moins gentiment, elle fini toujours par s’emballer et mordre fort).
    Et d’autres fois c’est pendant qu’elle joue, toute seule et d’un coup elle arrive et me mord alors que je suis tranquillement sur le canapé… J’ai commencé à comprendre que montrer partout c’est sa façon de dire « je m’ennuie joue avec moi » mais là… si c’est la même chose.. c’est violent ^^’
    (ça arrive aussi qu’elle mordre quand elle est vexée de s’être fait gronder… « ça fais 3 fois que tu me descend de la table ! tu va voir !!!!! » Elle fait 2kg la crevette mais crois toujours pouvoir nous battre x’D ).

    La situation c’est présenté pendant que j’écrivais ça, elle était couché sur moi pour un câlin depuis 20 minutes, elle a commencé à faire sa toilette, à vue ma main et CRAP elle mord…

    Seconde question, chez nous l’accès à la chambre est autorisé, pas de soucis la nuit, elle dors dans son couffin ou sur mes jambes, le seul bémol c’est la différenciation de la semaine du week-end.
    Elle a pris le rythme de la semaine, réveil à 7h30 (elle a même réveillée mon compagnon à l’heure cette semaine alors qu’il avait oublié le réveil xD).
    Mais le week-end impossible de faire la grasse matinée, bien qu’elle arrive à attendre 9h, 9h30 (ou 10h le dimanche) ça reste dure dure.
    (À savoir que mon compagnon a des horaires décalé et donc l’heure du couché est tard (1h à 2h du matin, donc le week-end il essaye de récupérer et dors assez tard, jusqu’a 13h parfois XD, mais cela devient compliqué).
    Lorsque mademoiselle est debout, il faut se lever aussi… elle a du mal à jouer toute seule dans le salon, et donc vient jouer.. sur le lit.. évidemment meilleur spot ever !
    Et même si l’on ne réagis pas elle continu.. ça va même crescendo, elle commence doucement, pour finir en nous sautant dessus. (Et bon ok que 2kg, mais quand 2kg te saute sur le ventre quand tu dors ça fais mal ^^’ ).
    Donc je ne sais pas s’il y a moyen de lui faire comprendre que quand on dors, il faut nous laisser tranquille. (Je sais que certains arrivent a le faire comprendre à leurs chats, je ne sais par quel miracles d’ailleurs, ils devraient partager leurs secrets au monde entier xD ).

    Sa gamelle est a disposition tout le temp, remplis tout les soirs après la séance de jeu, donc ce n’est pas une question de « c’est l’heure de manger »
    (elle est vidée dans la journée, la récompense du repas servis le soir est bien présent comme dans tes conseils, différemment mais là quand même).
    La notion récompense par la bouffe n’est pas très bien comprise, c’est une gloutonne… donc dès qu’on veut la récompenser d’une bonne action avec une friandise, après elle cherche la bouffe ^^’
    Tout les soirs quand on cuisine elle réclame à manger… et c’est une pique assiette quand on à le dos tournée T^T … qui aurait cru qu’un chat veuille manger de la macédoine, des pois chiche ou de l’avocat ? XD

    Voilà voilà.. pardon pour ce pavé de l’enfer XD

    Répondre
  4. Lydie 13 avril 2020 à 11 h 58 min

    Merci pour cette page, je vais tenter de suivre tes conseils.

    Je n’ai pas toujours eu de souci avec ma minette mais c’est venu depuis mon congé maternité. Etant à la maison H24, nous avons pris de « mauvaises habitudes » en donnant à manger plus souvent à sa demande et un peu anarchiquement, on était bcp ensemble à se câliner et elle s’est habituée à ma présence.
    Ensuite, est venue la naissance de ma fille qui a été un choc pour le chat car : moins d’attention pour elle, mais aussi Cododo dans la chambre de ma fille et Allaitement à la demande … mon « cauchemar » a commencé dès les 1ers mois de ma fille quand elle a commencé à espacer les tétées la nuit (de toutes les 2-3h à des dodos de 8 à 12h), alors que ca devait être justement l’occasion de me reposer enfin ! et donc ma minette n’a pas compris le changement de rythme, ce qui fait qu’elle gratte gratte gratte à la porte donc j’ai fait la belle erreur de me lever pour lui donner à manger, à boire etc. j’ai dû arrêter le cododo aux 6 mois de ma fille car ce n’était plus vivable (j’hésitais entre mettre le chat dans le four ou la laisser sortir dehors pour qu’elle se fasse accidentellement renverser…, vraiment au bout de ma vie pour penser des choses pareilles). Ma fille a 1 an dans 1 semaine et c’est toujours pareil, elle cherche mon attention en grattant à la porte de ma fille même si je ne suis pas dedans, sinon elle trouve toujours un truc dans ma chambre ou dans le salon à gratter ou à mordre pour faire du bruit et que je me lève. A ce jour, même quand je me lève pour lui donner à manger, elle mange un peu et revient faire du bruit… elle rend ouffffffff ! Le confinement nous a ramené dans la même configuration que le congé maternité !

    Mon souci c’est que ce n’est pas à ma porte qu’elle gratte, c’est à celle de ma fille ! Rendormir un bébé c’est pas aussi facile que de me rendormir moi !

    J’avais déjà lu et envisagé l’histoire du scotch double face sur la porte, ça m’a convaincue je l’installe dès aujourd’hui ! En espérant que ce soit le début de solution.
    J’ai aussi ressorti la canne à pêche depuis 1 semaine car c’est vrai que cette minette est une grosse dinde qui ressemble plus à une baleine qu’à un chat et ça ne lui fait pas de mal de se dépenser. Dés que je cuisine, ue je mange, que ce soit un gâteau, un repas, une salade… elle est là elle m’observe telle une psychopathe ! On a une 2ème minette qui est svelte, elle vit dans le patio la moitié de sa journée, et est chasseuse de chaussettes la nuit mais à part miauler quand elle ramène une chaussette telle une proie genre souris, elle fait rien de très relou… (à part pisser sur le canapé et sur les fringues qui traînent) Oui j’ai de la chance lol

    Merci en tout cas pour tes conseils que je vais mettre en place progressivement.
    Bonne journée confinée !

    Répondre
    1. Wanekat 13 avril 2020 à 12 h 48 min

      Merci pour ton message Lydie,

      Ouch, quelle aventure !

      Moi aussi en ce moment j’ai ça avec mon chat. Pas aussi intense que toi, mais juste quelques épisodes. Moi j’ai un peu plus de chance, car dans ce cas là, je l’enferme dans le salon et elle finit par se calmer et s’endormir. N’hésite pas donner des nouvelles dans quelques temps. Bon courage et bon confinement toi aussi 🙂 .

      Répondre
  5. Clémence 25 avril 2020 à 8 h 13 min

    Bonjour Wanekat ! Je tombe sur ton blog qui me redonne un peu d’espoir alors que je commence à être à bout de l’éducation de ma petite chatte d’un an, récupérée il y a 4 mois auprès d’une association… Sa vie d’avant, elle l’a passée dans une famille d’accueil qui la faisait dormir avec elle (dans la chambre je parle). Arrivée à la maison, j’ai découvert un comportement très aléatoire de chat à la fois très craintif (on ne peut pas la prendre) et à la fois très très affectueux une fois que l’on est assis… alors quand on est dans le lit… c’est le graal ! Oui mais voilà, au début je me disais oh comme c’est parfait ce petit chat vit a notre rythme et ne nous réveille pas le matin… et là depuis deux trois semaines, je ne sais pas si c’est le confinement (je ne pense pas car je la stimule plus la journée du coup par ma présence), ou peut être qu’elle est dans une phase d’adolescence….enfin bref elle change, elle se réveille la nuit… commence à jouer… gratte pour aller dans d’autres pièces de la maison, et quand je referme notre chambre pour la lumière, elle regratte (normal!), enfin là c’est encore le début…. mais j’espère qu’il n’est pas trop tard ?? Elle vient d’avoir un an…. elle est tellement craintive que j’ai peur de rompre le dernier lien que l’on a ensemble si je ne lui laisse plus l’accès à la chambre.
    Par ailleurs, on m’a toujours dit de mettre croquettes à volonté… mais elle mange l’équivalent d’un bol par jour… c’est énorme. Je vais tenter ta technique avec jeu + nourriture molle le soir…
    Merci pour l’aide que tu pourras m’apporter. En espérant qu’il ne soit pas trop tard pour changer ses habitudes !
    Je vais continuer de te suivre !
    A bientôt !

    Répondre
  6. Wookis 1 juillet 2021 à 6 h 14 min

    Mon petit chat a 1 an, cela fait plusieurs mois que toute la nuit il gratte aux portes de placards. On a eu beau laisser faire pendant 1 mois il adore toujours autant. On a dit non aussi tester de l’engueuler rien a faire c’est son meilleur passe temps, cependant je me retrouve a dormir 5h par nuit a cause de ça…

    Répondre
  7. Leleu 11 août 2021 à 20 h 11 min

    Bonjour, est-il possible d’avoir le lien pour le tapis ? j’ai du mal à savoir quel genre de tapis c’est ^^’
    Merci en tout cas nous avons hâte d’essayer cette stratégie !

    Répondre
    1. Wanekat 11 août 2021 à 23 h 01 min

      On accède au lien en cliquant sur l’image. Mais sinon, le voici. Cliquer ici.

      Il existe également une alternative que j’ai rajoutée. Peut-être meilleure. Elle est . Et le témoignage en commentaire ici.

      Donne vite des nouvelles. Et bon courage !

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.