Chaque soir, votre chat recommence son cinéma à gratter la porte. Vous l’avez grondé, avez joué avec, lui avez donné à manger, des friandises, et même cédé pour le laisser finalement entrer. Mais rien n’y fait…

 

Voir le → Sommaire 

 

Découvrir mes 3 astuces pour contraindre le chat

à vous lâcher les baskets ! → ici 

 

Car le lendemain, il réitère ses exploits au seuil de votre chambre. Vous n’en pouvez plus mais vous n’y pouvez rien…

 

et c’est l’explosion !!

 

explosion

 

Calmons-nous et commençons par regarder les évènements de façon pragmatique et sans passion.

femme miroir culpabiliséD’une : ne culpabilisez pas. Ne vous regardez pas dans le miroir en vous répétant les yeux hagards “mais qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu ?”.

Je vous rassure. Vous êtes loin d’être seul à subir ce désagrément.

Dîtes-vous simplement que la gestion comportemental du chat fait partie de votre apprentissage. 

Comprendre la vie animale n’est pas évident. C’est un chemin qui peut vous en apprendre beaucoup sur les relations entre humains et félins.

 

 

Et si ça peut vous donner du baume au coeur, J. Konrad, le célèbre spécialiste en comportement animal avait déclaré

 

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l’homme.

 

 

En lisant cet article, vous aurez la base nécessaire pour agir et résoudre votre problème.

Mieux → vous aurez de l’enthousiasme à porter un nouveau regard sur votre chat.

 

On va tout reprendre à zéro !

Nature animale, mignonitude (oui oui, vous allez voir 🙂 c’est pour dédramatiser), nourriture et jeux, voilà exactement de quoi on va parler.

Envoyons le sommaire, je vais vous délivrer mon guide perso !

 

 

 

Sommaire

Retour au début de l’article

 

Nature animale

Installer des routines

Jouer…

et manger

Interdire la chambre

Aménager

L’essentiel → En résumé : vos 7 objectifs à réaliser

 

 

 

Nature animale

Retour au sommaire ←

 

Avant de commencer à voir les astuces pour anticiper les actions de votre chat, je vais vous parler de celui-ci dans ses deux dimensions : féline et mignonne.

Ne rigolez pas, c’est très sérieux. L’aspect mignon est un élément très important à prendre en compte pour comprendre un peu le contexte général dans lequel s’inscrit votre relation au chat.

 

chats tout mignon

 

Pourquoi l’aimez-vous donc ? Parce qu’il est trop chou justement. Or, il n’y a pas de hasard.

Des recherches ont étudié les rapports que nous avions avec les animaux domestiques. Plus particulièrement le chien et le chat.

Bien entendu, il ne s’agit pas ici de clamer des certitudes scientifiques. La science est un domaine très malléable dont les découvertes régulières modifient notre vision du monde.

Cependant, plusieurs d’entre elles nous interpellent et il existe un certain consensus au sein de la communauté scientifique.

 

konrad lorenz éthologie
Konrad Lorenz

Tout est parti à l’origine, du travail d’un Autrichien du nom de Konrad Lorenz. Il est le père de l’éthologie → la science ayant pour but d’étudier le comportement animal. 

Ses recherches l’ont mené notamment vers le regard attendri que l’on porte sur les bébés. Leur morphologie auraient toutes les caractéristiques pour nous plaire.

La tête ronde et les gros yeux constitueraient nos préférences esthétiques chez un tout petit. Mais il avait intégré cette donnée pour voir si celle-ci pouvait rendre compréhensible notre perception des relations complexes entre Hommes et animaux.

Quoiqu’il en soit, si la Nature (avec un grand N) a tout prévu, elle aurait donc contribué a donner à nos chats domestiques ce caractère physique si attrayant et adorable. Les êtres humains seraient sensibles aux formes arrondies. Les neurosciences se sont longuement penchés dessus.

 

chat soins attentifLe chat est mignon : il ronronne, il fait le beau, il exalte sa robe devant vous. Pour que vous vous occupiez de lui… comme un bébé.

Cette fonction est le résultat de milliers d’années d’évolution pour attirer votre attention

Le miaulement et surtout le ronronnement sont l’expression privilégiée pour vous montrer son côté attirant. C’est la mignonitude.

Un félin sauvage de la savane ne ronronne pas à l’âge adulte, car il n’en a pas besoin. Tout le contraire de votre petite boule de poil irrésistible.

 

Parce qu’il sait qu’il peut compter sur vous en adoptant ce comportement, pour obtenir des avantages indispensables, à l’image d’un nourrisson :

 

  • Nourriture
  • Soins
  • Protection 

 

Or ce qui caractérise une espèce, c’est sa capacité à survivre, voilà pourquoi le chat – malgré sa qualification d’animal indépendant – réclame après vous. En étant mignon, il multiplie ses chances de prolonger son existence…

 

yeux chat obscuritéC’est quoi un chat sauvage ?

C’est un félin dont la chasse est au coeur de sa vie animale. Regardez sa physionomie.

Elle correspond à celle d’un être nocturne : des yeux perçants pour voir à travers l’obscurité.

Votre chat par contre est un animal domestique. Il est un mélange subtil d’animalité et de mignonitude. D’ailleurs des analyses ADN montrent que les chats domestiques sont tout autant capables de chasser comme leur congénères sauvages, pourtant relativement très différents au niveau neuronal.

Les cellules nerveuses sont chez nos chats domestiques, beaucoup moins développées que celles du chat sauvage. D’où une meilleure docilité à notre égard.

Nos chats sont à moitié domestiqués. Cette part d’animalité, nous devons la traiter avec plus de respect.

Au-delà du fait que je trouve ce sujet passionnant, mon but était de vous donner en premier lieu un cadre global pour dédramatiser la situation vis-à-vis de votre chat.

Keep cool, c’est la nature qui s’exprime, on va voir ensemble comment on peut la coller à vos besoins d’êtres humains. Right ? 🙂

 

chaton tout mignonVotre objectif est donc de répondre favorablement à ces deux volets, mais sans remettre en cause votre tranquillité !

Vous allez configurer votre relation de façon à favoriser la part instinctive de votre chat (son côté sauvage), sans qu’elle n’empiète sur votre vie familiale, tout en entretenant ses besoins en câlins, en caresses, etc (sa mignonitude).

Vous allez mettre en place des routines liées à la chasse, aux repas, et aux repos.

 

 

 

Les routines

Retour au sommaire ←

 

3 ème règle 

 

Hein quoi ? On commence par la 3 ème ? Oui, on prend les choses à l’envers.

Si vous rencontrez des problèmes de cohabitation avec votre chat, vous devez réglementer certaines habitudes qui se sont peut-être installées.

D’abord, vous allez commencer par ne plus répondre aux sollicitations la nuit devant votre chambre. Cette routine est fondamentale. Et c’est effectivement cette 3 ème règle que vous appliquerez à l’issue des deux premières. 

Elle a déjà pour but de supprimer ce comportement intempestif.

Si vous y répondez, cela sera assimilé à une récompense. Oui, quelque soit la forme de votre intervention.

Même si vous vous mettez en colère, ce qu’il ne comprendra d’ailleurs pas. N’ayez pas non plus les démarches suivantes

 

  • Sortir de la chambre
  • Le laisser rentrer
  • Lui donner à manger
  • Jouer 

 

Tenez bon ! Quand c’est non… c’est NON !!

Ce à quoi vous allez certainement me répondre…

merci d’être venu, non vraiment, tout ça pour ça ! 

Rassurez-vous, y aura pas que ça à mettre en place 🙂

 

Votre absence de réaction devra faire suite à tout un dispositif que vous allez organiser dans votre foyer. Mais il était important de débuter par cela car elle est la plus simple à effectuer et à comprendre.

Oui, c’est pas facile de le laisser frotter votre porte durant des heures. Soyez patient pendant une quinzaine de jours. Vous verrez alors les résultats tant attendus. 

En réalité, il faut associer d’autres routines particulières chez votre chat, car c’est là le coeur de votre stratégie. Un emploi du temps stricte permettra de fournir des repères à votre chat.

 

Ces routines tourneront autour de deux activités essentielles :

 

  • Jouer
  • Manger

 

 

1 ère et 2 ème règles

 

En effet, jeu et nourriture sont étroitement liés. Vous devez associer l’idée que le chat chasse d’instinct, même s’il ne ressent pas la faim.

 

chat observe sourisIl est par exemple notable de constater qu’il peut mettre beaucoup d’entrain à vouloir chasser une souris, sans pour autant la consommer après l’avoir attrapée.

Il va plutôt l’observer, lui courir après, s’amuser avec…

J’évoque ici les chats domestiqués.

Sinon les chats sauvages en feront un repas bien mérité !

Les chats vivants dans une maison savent au contraire qu’ils vont bénéficier d’une nourriture servie à point dans la gamelle 🙂 .

 

Et… sauf cas exceptionnel ils ne feront tout au plus que tuer la p’tite bête. Le chat sauvage d’Europe par exemple chasse un rongeur pour le manger, en priorité. Et ce n’est pas à tous les coups qu’il fait mouche l’animal !

 

chat souris mangéeIl va donc utiliser une grande quantité d’énergie.

Après quoi, il dépècera sa proie et se mettra à table comme tout carnivore stricte qui se respecte.

Puis, rejoignant son abri de la forêt, il entamera une sieste de plusieurs heures, en fonction de la quantité de nourriture ingurgitée.

Vous avez compris où je veux en venir 😉 ?

Vous allez épuiser votre chat, dépenser ses ressources énergétiques, lui faire rendre gorge. Bon… le tuez pas non plus hein, j’ai jamais dit ça ^^. Mais l’idée est là, vous saisissez ?

Il faut alors initier un moment de jeu chaque jour. Ce sera sa deuxième routine.

La troisième et dernière c’est le repas que vous allez lui offrir après ses activités ludiques. Ce sera en quelque sorte sa récompense.

 

  • D’abord, il part à la chasse
  • ensuite il obtient son juste tribut. Logique. 

 

Et là faut pas hésiter. C’est le dernier repas de la journée. Donc, à vous de lui fournir ce qui est nécessaire.

Et s’il vous plaît : arrêtez les croquettes. C’est pas avec ça qu’il sera rassasié, d’autant plus que je n’encourage pas ce type de nourriture. À la limite une fois de temps en temps ou en guise de friandise. Mais c’est tout. Votre chat a des besoins alimentaires de meilleure consistance.

Attention, je vous demande pas de supprimer les croquettes subitement. J’en parle après dans la section bouffe !

Mais dans tous les cas, c’est pas gratuit, pour manger, il va devoir payer… en s’amusant !

 

 

 

Le jeu

Retour au sommaire ←

 

chat jeu sourisSachant cela, votre but va donc consister à imiter son terrain de chasse, en offrant des jeux à votre chat.

Mmmm, je vous vois venir, vous allez me dire que vous n’avez pas de jeu de chat à la maison.

Nul besoin d’en avoir moussaillon.

Cela dit, c’est vrai qu’il est plus pratique de disposer d’un objet prévu à cet effet.

Le but de la manoeuvre est de le faire bouger grâce à un leurre qui remplacera la vraie souris. Imaginez votre téléphone portable.

 

Il faut un certain temps pour décharger la batterie. Vous allez faire la même chose avec votre chat.

Si vous souhaitez avoir des idées de jeu, orientez-vous vers mon article à ce sujet. Mais l’idée principale est juste d’amener votre chat à chasser la proie.

Et parfois, les jeux les plus simples (et les moins chers) sont les meilleurs.

Vous pouvez jouer avec lui avant chaque repas, cependant l’intérêt est là plutôt de le faire juste avant de dormir.

 

 

Voir S/ Amazon

 

Cette canne à pêche est l’illustration fidèle de ce que je souhaite vous montrer : l’important n’est pas dans la complexité de l’accessoire.

L’important est dans sa fonctionnalité. Cette dernière contribuera à mobiliser tous les sens et les mouvements.

 

Les voici

 

  • des bonds
  • des va-et-vient
  • des sauts
  • un regard en alerte
  • des coups de crocs
  • des reniflements

 

Bref, la totale. On rajoutera la dernière cerise sur le gateau : une relation étroite et entretenue. Un enrichissement de vos échanges. Une complicité unique entre le chat et vous. Voilà comment agir.

Ni plus, ni moins.  C’est la façon naturelle de faire sonner la cloche du dîner 🙂 .

 

 

Voir S/ Amazon

 

Si vous êtes pressés, un accessoire du même genre est en livraison plus rapide, mais il est forcément plus cher, vu qu’il comporte plusieurs variantes.

 

chat jouet élaboréLe jeu est déclinable à l’infini. 

Pour aller plus loin dans le domaine, libre ensuite à vous d’intégrer des accessoires plus élaborés.

L’intérêt étant d’encourager votre chat à se dépenser, de façon à ce qu’il atteigne le point de rupture

Il obtiendra au final une gamelle bien garnie de viande dégoulinante.

 

On résume ?

 

 

Pour gagner son pain, votre chat doit se bouger !

 

Ça c’est non ↓

 

 

Ça c’est oui ↓

 

Miom 🙂 Parlons nourriture justement.

Il y a quelques règles à faire pour optimiser votre stratégie.

 

 

 

La bouffe

Retour au sommaire ←

 

Sans détour et sans équivoque, voilà ce que je vous invite à faire pour réussir à modifier les habitudes de votre p’tit loup.

Il faut arrêter de lui donner à bouffer à tord et à travers. Eh oui, parce que c’est comme ça que vous allez perturber son horloge biologique.

Instituez un rythme rigoureux pour qu’il puisse se calibrer dessus. Manger, ça se mérite. Si vous lui refilez une boîte de whiskas gratos, votre relation affective peut en prendre un coup déjà. Et ensuite, l’énergie gagnée sera sans cesse en hausse. 

Sans jeu, sans activité, sans rituel alimentaire, sa réaction peut devenir imprévisible. Et c’est ce que vous voulez éviter à tout prix.

La nourriture, surtout la dernière doit être un aboutissement, le saint graal de sa journée.

Chasser, attraper, tuer, manger → Voilà les 4 enseignements que l’on doit retenir de l’activité alimentaire féline. 

 

 

Donc 1 ère chose

 

  • Fixer des heures régulières pour manger

 

Si vous avez l’habitude de lui offrir des croquettes, réduisez la dose au fur et mesure pour la remplacer petit à petit par de la nourriture humide et surtout qui tienne au ventre !

 

 

Deuxièmement

 

  • Faîtes-le jouer avant chaque repas.

 

S’il vous est impossible de le faire pour une raison ou une autre (par exemple le matin vous avez autre chose à faire comme vous préparer pour aller au boulot), consacrez votre temps pour le dernier repas avant d’aller vous coucher impérativement.

 

 

Troisièmement

 

  • Espacez chaque repas de 6 à 8 heures au maximum

 

Cela nous donnera 3 repas par jour. En pérennisant ces temps de latence vous allez progressivement régler l’activité du chat à la votre. Son énergie à revendre n’en sera que mieux équilibrée.

That’s all 🙂  Rien de plus à ajouter.

Parce que si vous mettez un cadre alimentaire réglé aux p’tits oignons, vous préparez le terrain d’une bonne nuit de sommeil. Et c’est ce que nous allons voir.

 

 

 

 

 

Chambre à coucher

Retour au sommaire ←

 

Je vous avais dit dans la 3 ème règle que vous ne deviez pas céder aux appels incessants de votre chat. Pour que ça marche, ne lâchez rien, soyez sans pitié !

 

Soyez de marbre !!

 

Mais pour lui faire passer l’envie – parce que oui, ça va pas s’arrêter du jour au lendemain – de griffer à nouveau, vous pouvez jouer les MacGyver (version Ultra light). Surtout si vous habitez en appartement et que ça embête votre voisinage. 3 moyens simples et faciles à faire, vont vous permettre de l’en empêcher.

Elles sont très efficaces, mais y en a une qui me fait un peu tiquer. Bon je vous en parle quand même, parce que d’après ce que j’ai vu, certains d’entre vous peuvent être vraiment au bout du rouleau…

 

 

 

Le spray 

Retour au sommaire ←

Remonter au début de l’article

 

Voilà pour commencer l’artillerie lourde… 

 

Voir S/ Amazon

 

Recharge

 

Baboum !! Non, n’ayez pas peur, c’est juste un pschttt qui se déclenche lorsqu’on passe devant le détecteur. À mettre dans les endroits interdits pour le chat.

En fait, il s’agit d’une propulsion d’air qui va le faire fuir. Un peu radical et brutal comme méthode, mais ça en démotive plus d’un. Après ça, il réessayent une ou deux fois de plus et c’est tout ! 

D’après les témoignages, le message passe bien. Eh puis, c’est sans odeur, sans produit chimique. Bref, que du bon. Donc, à cas extrême on peut répondre avec ce genre d’accessoire pratique. 

 

 

Le tapis

Retour au sommaire ←

Remonter au début de l’article

 

La seconde solution est de placer au bas de la porte de votre chambre un paillasson, tout simplement. Mais pas n’importe lequel !

 

Celui-ci a une texture spéciale. Un véritable repoussoir pour les pattes des chats. Ils détestent ça. Au moindre contact ça va être WTF j’me casse ^^.

 

 

Le papier collant

Retour au sommaire ←

Remonter au début de l’article

 

Enfin, dernière idée qui vaut ce qu’elle vaut. En collant du scotch sur la porte, le chat essayera, mais ne recommencera sans doute pas, parce que reWTF ^^.

Le côté collant doit bien évidemment être du côté extérieur. Il suffit de scotcher les 2 extrémités et c’est tout.

 

Et après ça, voilà ce qui risque de vous arriver…

 

Un gros dodo peinard ↓

 

Au cas où les errements de vot’ chat devant votre chambre étaient accompagnés de miaulement, inspirez-vous avec mon article consacré au thème. Le but étant d’être flexible, ouvert et surtout de vous donner les moyens de trouver l’inspiration nécessaire pour gérer les problèmes.

Si vous voulez vraiment avoir la paix, vous devez également penser au confort de votre chat. 

 

 

 

L’aménagement

Retour au sommaire ←

 

Il vit dans le salon ? Très bien.

Lui avez-vous installé un espace dans lequel il s’y sent bien ?

Mais j’veux dire un endroit, vous savez qui claque !

Un lieu où il se prélasse sans effort, où il y retrouve un nid douillet, qu’il n’échangerait pour rien au monde.

chat élevéLes chats sont des félins. Ils réclament de la protection et un environnement agréable. En clair, ça veut dire qu’ils doivent disposer d’un moyen leur permettant de s’élever.

Oui parce que les chats aiment voir de haut ce qu’il se passe tout en bas.

C’est l’instinct de conservation. Rappelez-vous ce que j’ai dit au début. L’existence d’une espèce est liée à sa capacité à survivre.

Et si les chats sont capables de grimper sur les arbres, ce n’est pas par hasard.

C’est pour se protéger des prédateurs. Pour voir sans être vu. Pour s’éloigner d’un danger potentiel. Étagère, arbres à chat, hamac suspendu… vous avez l’embarras du choix et votre félin adoré n’en sera que mieux loti. 

 

 

 

L’essentiel

Retour au sommaire ←

 

Soyez déterminé : laisser son chat gratter à sa porte n’est pas une fatalité. Il vous faut mener des actions concrètes dès demain… Prêt à faire la révolution ? Voilà en résumé vos 7 actions importantes à réaliser.

 

  • Ne renoncez pas à dire non à votre chat : n’allez pas le voir s’il demande après vous
  • Amenez votre chat à manger régulièrement selon des heures fixes
  • Manger est une étape importante : exploitez ses capacités pour qu’il puise dans son réservoir d’énergie afin de chasser, donc de jouer et de s’amuser, de se dépenser
  • Associez principalement le soir avant de dormir le jeu et son dernier repas
  • Inspirez-vous des méthodes de dissuasion à placer devant la porte de la chambre
  • Soyez généreux envers votre chat : aménagez son espace. Offrez-lui un territoire digne d’un félin
  • Et enfin : organisez-vous pour joindre du mieux possible l’emploi du temps du chat au votre, parce que vous voulez qu’il ait le même rythme de vie que vous

 

 

Découvrir la grande diversité

des jouets sur Amazon

 ↓

 

Voir S/ Amazon

 

 

Cet article vous a aidé ?

Partagez-le sur vos réseaux sociaux

Un petit clic pour vous, un grand service pour moi ! 🙂

 

 

 

blogueur chat wanekat

Fethi Hachemi, passionné par l’univers félin, donne des conseils destinés à mieux vivre avec son chat. Il propose des solutions à appliquer au quotidien, pour aménager l’espace de son animal tout en créant un environnement équilibré et sain.