Tu veux un chat ?

 

T’as pensé à tous les frais d’entretien ?

 

Haha, j’te fais peur d’un coup 🙂 . 

 

COMBIEN COUTE UN CHAT PAR MOISSois rassuré.

Le coût d’un animal domestique comme le chat, n’est pas aussi onéreux qu’on le pense.

 

En réalité, ça dépend de plein de choses.

Jette un oeil au tableau ci-dessous, pour visualiser chaque pôle de dépense. Comme ça tu seras déjà fixé 🙂 . 

Tableau des dépenses pour un chat

 

Confort et bien-êtreArbre
Coussin
Hamac
Grottes
Jouets
Herbe-au-chat (pour le plaisir, la détente, le développement olfactif)
Chatière
Alimentation, boissonFontaine + filtres éventuels (une fontaine sans filtre existe, néanmoins)
Nourriture (croquettes, humide, mixte, barf)
Friandises
SantéConsultations vétérinaires
Antiparasitaire classique ou naturel
Vermifuge
Herbe-à-chat (pour un confort digestif)
Malt
Frais supplémentairesCatsitting
Sac, cage de transport
Harnais, collier
Détecteur (comme le Tile)
Assurance
Vaccin supplémentaire (rage en cas de voyage)

On pense souvent que les dépenses les plus importantes, résident dans la prise en charge vétérinaire.

 

C’est pas tout à fait vrai.

COUT CHAT PAR MOIS

En fait, il s’agira d’abord de savoir dans quelles conditions vit le chat.

 

En fonction de plusieurs paramètres, la somme à déverser chaque mois peut varier d’un individu à l’autre.

 

Allez, voyons de près toutes les mesures à prendre en compte, avant de vous lancer dans l’acquisition d’un chat.

 

Vous verrez, on va présenter les étapes pendant lesquelles vous serez amené à financer au quotidien, la vie de votre (futur) félin.

 

 

Sommaire

 

Achat d’un chat

Dépense en nourriture

Coût des accessoires

Prix de la santé vétérinaire

Budget supplémentaire (faux frais)

L’essentiel

L’achat d’un chat

Retour au sommaire

J’ignore avec quel chat tu souhaites partager ta vie. Mais quelque soit les frais d’entretien que tu devras assumer (ouh la grande phrase qui tue), tu as globalement deux, voire trois choix.

 

Je pense que tu dois savoir qu’il y aura une différence de prix, entre un chat de race et un chat de gouttière.

 

Le premier, tu pourras l’adopter auprès d’un éleveur professionnel. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour le mien. Je l’ai trouvé en cherchant sur le web. Les chats disponibles se comptaient sur le doigt de la main.

 

En fait, il faut savoir que certaines structures sont de dimension familiale. On est loin des grands centres d’hébergement… Là aussi, ça dépend des endroits.

 

L’avantage d’un petit centre, c’est l’esprit familial qui y règne. Les chats vivent dans la maison, comme s’ils étaient dans un cadre normal.  

 

label loof chat
@ Ludovic Feret

Un chat de race dispose d’un label appelé Loof.

 

Le prix avoisine généralement les 1000 euros.

 

Le mien m’a coûté 1350. À ce prix, on bénéficie d’un chat ayant obtenu toutes les garanties nécessaires : 

 

  • la certification Loof, déterminée notamment par l’analyse génétique destinée à identifié la race

 

  • le chaton a vécu au moins les deux premiers mois, avec sa mère (c’est la loi) 

 

  • Les vaccins obligatoires ont été réalisés

 

  • L’animal a reçu les soins utiles, comme le vermifuge

 

  • La stérilisation. Alors là, écoute bien. C’est pas une démarche obligatoire.

 

C’est très rare, mais mon éleveur par exemple, refuse de stériliser ses chats.

 

Il m’a confié que c’était un acte cruel. D’autant plus qu’il faut pratiquer une chirurgie chez la femelle, ce qui pourrait théoriquement la léser physiologiquement.

 

Le choix finalement, revient au propriétaire.

 

Bon. Je te cache pas que je vais comme même le faire, parce qu’une chatte ayant ses chaleurs, au terme de sa première année de vie, c’est un truc juste énoooorme 🙂 . 

 

Là j’en peux plus, et elle pareil. Pour le bien de tout le monde, et du chat en premier, je vais la stériliser. Coût : entre 50 et 150 euros, selon les cliniques.

 

Moi, ça me coûtera 119 euros. Logique. Car s’agissant d’une femelle, les frais augmentent en raison de l’intervention chirurgicale. Ce dont n’a pas besoin le mâle. 

 

  • Enfin, il a été muni d’une puce, au même titre que tous les animaux de compagnie. Cela permet d’identifier le profil exact du chat, ainsi que son propriétaire.
chat siberien
Mon chat sibérien

Le chat de gouttière coûtera en revanche beaucoup moins cher. Voire, sera totalement gratuit.

 

Si l’animal provient d’un centre, Il est en effet de l’intérêt de celui-ci, de placer chaque pensionnaire dans une famille, le plus rapidement possible. Et à ce titre, le chat pourra être adopté gratuitement.

 

spa
@ SPA

Cela dit, les centres de la SPA vivent des dons de particuliers, et des versements provenant de certains fonds publics.

 

Mais ils sont loin de pouvoir gérer parfaitement tous les animaux. Il serait donc généreux de votre part de laisser un petit quelque chose.

 

Même une somme minime comme 5 ou 10 euros. Tous les dons permettant à la structure de financer son activité, sont les bienvenus.

 

Notez que vous profiterez d’un individu adulte, dans la quasi-totalité des cas. Les chatons étant beaucoup plus rare dans ces structures.

 

Enfin,  le chat de gouttière est disponible directement auprès des particuliers.

 

Là, c’est un peu au cas par cas, concernant les prix.

 

Un somme forfaitaire pourrait vous être demandé. Et cela reste compréhensible.

 

Dans la mesure où une chatte est amenée à donner une portée de plusieurs chatons. Une personne à titre individuel, doit supporter les coûts de prise en charge. Il s’agit généralement de tous les aspects sanitaires et logistiques.

 

Comme

 

  • la litière

 

  • la nourriture

 

  • les vaccins

 

  • le vermifuge

 

  • Voire, le tatouage (puce également)

 

Autant de dispositifs multipliant les frais. Lorsque vous consulterez les annonces, vous verrez que les prix s’échelonnent entre 50 et plus de 100 euros selon les cas.

 

Cela correspond véritablement au prix des différentes mesures d’entretien devant être effectuées. Je vous invite donc à prendre en compte cet aspect.

 

Notez également que les prix peuvent augmenter s’il s’agit d’un chat de race non certifié, ou d’apparence.

 

Il existe en effet certains individus, nés d’un croisement entre une race pure et un chat de gouttière. L’aspect visuel de l’animal peut ainsi se rapprocher d’une race particulière.

 

Dans ce cas de figure, le prix sera beaucoup moins important qu’un véritable chat de race. 

Dépense en nourriture

Retour au sommaire

Et voilà l’un des secteurs les plus gourmands en frais. La bouffe, c’est le truc quotidien auquel vous pourrez pas échapper. Je vais parler de trois types de nourriture.

 

chat nourriture quantitéC’est en d’autres termes, 3 manières différentes d’alimenter son chat.

Y a déjà les croquettes. Bon marché. Encore que ça dépend des marques et des ingrédients.

 

Je vous mets dès maintenant au parfum.

 

Sachez que certaines marques n’ont rien à envier à certaines autres, que vous trouverez chez votre véto. La seule différence réside dans le prix.

 

Souvent 2 à 3 fois plus cher. C’est tout.

 

Eh oui. Business is business, and business is good.

 

La seule qualité de la croquette, c’est sa capacité de conservation et sa facilité à être stockée. That’s all. Le ban est fermé. D’un point de vue nutritionnel, la croquette est un non-sens absolu.

 

Cependant, si vous deviez lui en donner, je vous recommande de choisir celles qui possèdent le moins de sucre possible.

 

Et ben oui, parce que les croquettes sont composées en majorité de glucose, puisque leur production nécessite l’ajout d’amidon.

 

Les croquettes sans céréales sont plus chers. Et plus vous trouverez de protéines animales, et de complément alimentaire de qualité, plus le prix augmentera. À vous de faire le bon choix, en fonction de votre budget et de vos préférences.

 

Reste la nourriture humide, celle qu’on trouve notamment en boîte. Là aussi, son prix variera en fonction des marques et des ingrédients.  

 

Pour amoindrir les coûts, l’achat sur internet peut être une solution.

 

Alors, écoute bien ce que je vais t’annoncer maintenant, car tu vas certainement en être ébahi, si t’es pas au courant.

 

Moi, mon chat, je le nourri au BARF. Je sais, l’image de sang et de foie dégoulinant de la gamelle, vous fait peut-être bondir du siège. Attends juste un peu ce que vais te révéler. 

 

Depuis que je l’ai mis à la viande crue et à la ration ménagère, mon chat va à la litière pour la grosse commission, 1 fois par jour, maximum. Plus généralement, il y va tous les 2 jours.

 

Du coup, je fais des économies notables sur la litière. Sans parler de la tranquillité, puisque j’ai pas besoin d’y aller chaque fois, nettoyer. Lorsqu’il était aux croquettes – jusqu’à ses 6 mois – c’était 3 fois par jour. Y a pas photo hein 🙂 . Sans parler des odeurs.

 

Aujourd’hui, c’est juste un bonheur d’avoir la litière dans le salon. Il n’y a absolument aucune odeur. Cela tient du fait, que la nourriture barf soit de qualité.

 

J’entend par là que le chat assimile beaucoup mieux la nourriture adaptée à sa physiologie.

 

On va parler pipi-caca, parce que… ben on est un peu obligé hein 🙂

 

Ses crottes sont petites, sans odeurs et moins courantes. Le fait qu’elles soit solides, sèches et petites, contribue à un meilleur rendement de la litière. C’est bien simple, je m’achète un sachet de 2 kg tous les 2 mois, pratiquement.

 

Si tu veux obtenir plus d’info sur le Barf, je vais bientôt monter un dossier, dans lequel je relaterai mon expérience et mes conseils, pour ceux qui veulent suivre le même chemin.

 

Inscrit-toi pour être mis au courant de sa sortie. 

Coût des accessoires

Retour au sommaire

Les accessoires, c’est tout ce qui pourrait favoriser le bien-être comportemental du chat. Son confort… tout ça. 

 

Alors oui, y a quand même les indispensables. 

 

  • Le bac à litière. Mais là, vous pouvez en trouver une dans votre hypermarché pour moins de 10 euros

 

D’autres modèles peuvent coûter plus de 30 euros, car elles sont optimisées pour une meilleure gestion : côté surélevé, tamis, couvercle, matière, etc.

 

Y a aussi l’allure design qui joue. Aujourd’hui, on veut de belles litières pour s’intégrer parfaitement dans l’environnement domestique. Faîtes-vous partie de cette catégorie ? 🙂 À vous de choisir. 

 

 

  • La litière. Je vous conseille une matière agglomérante, comme Cat’s Best.

En plus, on peut même en prendre au détail chez Animalis. Si vous en avez un à côté de chez vous, profitez-en ! Moi, j’l’achète sur Amazon. Environ 5 euros le kilo.

 

 

  • Les arbres à chat, les coussins, le couchage. Il existe toute une ribambelle d’accessoires pour donner du confort au chat

 

Et il en réclame le bougre. Le prix varie de 20 euros à 100 euros environ. Lorsque la qualité monte, le prix monte d’autant plus.

 

S’il y a présence de bois massif et d’architecture noble, on s’oriente vers les 300 euros environ. Et si vous souhaitez vous offrir le modèle artisanal, on dépasse les 400 euros. À partir de là, c’est l’oeuvre d’art 🙂 . 

 

C’est bien entendu pas une dépense obligatoire. Mais sachez que le chat reste un animal particulier. En tant que prédateur,  il apprécie être en hauteur, afin de surveiller son environnement en toute quiétude.

 

De plus, le chat adore se prélasser à différents endroits de la maison. en fonction de son humeur, de ses habitudes, de la température de la pièce.

 

Aujourd’hui, il ya des arbres à chat et des coussins de toutes formes et de toutes tendances.

 

arbre à chat

 

 

Moi, j’ai fait le choix de l’arbre design. Parce que j’adore le côté épuré, avec un bois apparent. C’est un peu plus onéreux. 

 

 

Prix de la santé

Retour au sommaire

Vous voulez un chat en bonne santé ?

 

Donnez-lui un bon cadre, des caresses, une bonne nourriture, de l’activité et des jeux. Et chaque année, faîtes une consultation avec son vétérinaire.

 

Ce qu’il est important de vérifier

 

  • Ses dents. C’est très fragile, surtout si vous lui donnez des croquettes.

Un détartrage pourra donc être utile à certains moments de sa vie. Ne négligez pas cela, c’est très important. Un animal ayant mal aux dents se révèle violent. 

 

Son état général. Le vétérinaire l’auscultera pour voir si tout va bien. Observation notamment de la sphère orl.

 

 

  • Vaccination. Faudra effectivement intégrer le coût de la vaccination, chaque année. Mais là c’est pas une obligation

 

Je dirai que ça dépend si votre chat vit en intérieur ou s’il a l’habitude de sortir. Le mien, je le vaccine pas, car il reste à la maison. Juste des fois, je l’autorise à sortir dans le jardin, qui est sécurisé par rapport à l’extérieur.

 

Les vaccins comprennent à la fois la consultation préalable, plus l’injection. Le tout dépend des cliniques. Comptez systématiquement plus de 50 euros et jusqu’à 100 euros, selon la nature des injections et l’ajout du passeport antirabique. Rassurez-vous, il est possible de réunir toutes les vaccinations en une seul injection. Peut-être pas pour la rage, qui sera donnée à part, mais toutes les autres maladies seront mutualisées. Il s’agit de la Leucose, du coryza et du typhus.

 

 

  • Antiparasitaires, purge & vermifige. Les antipuces sont essentiels. À la fois pour préserver le chat, mais aussi pour ne pas porter atteinte à votre domicile et à votre santé. Il faut estimer le coût à 25 euros par boîte. Soit 3 pipettes à administrer. Les solutions naturelles grâce aux vertus des plantes sont intéressantes, car moins chers. Elles ne garantissent cependant pas la réussite.

 

Une stratégie réside aussi dans la terre de diatomée. Un produit remarquable pour son efficacité. Il faudra pourtant bien connaître la nature de ce produit. Reportez-vous à l’ensemble des questions à ce sujet ici

Budget supplémentaire

Retour au sommaire

J’ai classé dans la partie annexe, tous les frais auxquels on pense pas forcément.

 

Certaines de ces dépenses sont liés aux accessoires. D’autres à différentes procédures.

 

Au pôle santé par exemple, il y a les imprévus. Un chat malade ou blessé peut nécessiter des soins d’urgence. 

 

On pourra vous réclamer le règlement d’une somme non négligeable : gardiennage, soins, examens, etc. Le montant peut s’envoler très vite.

 

Les actes vétérinaires peuvent se chiffrer en milliers d’euros, surtout lorsqu’il y a de la radiologie, l’administration de médicament ou d’autres actes lourds.

 

Dans ce cas, une bonne manière d’anticiper ces situations, consiste à souscrire une assurance pour chat. Choisissez-là stratégiquement.

 

Chez Otherwise, nous avons par exemple une bonne illustration des différentes formules possibles. Ça change des assureurs habituels… Ils répondent à une bonne partie des exigences.

 

N’hésitez donc pas à explorer le sujet. La garantie d’une sécurité financière passe par un abonnement de ce type. Ne prenez jamais de décision à la hâte. Établissez un budget et la meilleure solutions selon votre situation.

 

Toujours dans le domaine médical, pensez aux frais en cas de voyage. Il vous faudra faire le vaccin contre la rage. Ce dernier, associé au passeport de vaccination obligatoire suppose un coût. 

 

Continuons avec le transport. Dès le jour d’acquisition de votre chat, il vous faudra un accessoire de transport. Mais si vous en prenez un de bonne qualité, celui-ci pourra vous servir en voyage ou en déplacement.

 

Les prix sont heureusement très variables. Le choix permet d’adapter son budget, aux produits vendus sur le marché. 

 

Justement. S’agissant des voyages, je vous conseille de vous munir de friandises et de malt. Ce dernier est une pâte dont tous les chats raffolent. Ça peut vous sauver la vie pour gagner en sérénité. Pensez-y 🙂 .

 

Je m’en sers comme purge, régulièrement. Pas forcément tous les jours, mais au moins une à deux fois par semaine. Et quand je voyage en voiture, je lui en donne en guide de friandise. 

 

L’essentiel

Retour au sommaire

  • Soyez concentré sur l’essentiel. Établissez des priorités selon vos préférences et votre budget

 

  • Les dépenses fondamentales pour un bon investissement : la nourriture, le confort, la santé

 

  • Achetez les fournitures au fur et à mesure. L’assurance constitue cependant le point le plus important, au moment de l’acquisition de votre chat. Vous pourrez ensuite investir dans un bel arbre à chat

 

  • Vous ajusterez vos besoins et ceux du chat, progressivement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.