L’arbre à chat – Une invention américaine

Partager

1969 : 1 ère publication d’un brevet d’invention de l’arbre à chat

Nom de l’invention : Cat tree

  • Inventeur : Frank L. Crow
  • Pays de dépôt : USA
  • Date de dépôt au registre: 11 janvier 1968
  • Date de publication : 25 novembre 1969

Le document complet de la publication est disponible sur le web grâce à la contribution de freepatentonline, qui répertorie tous les brevets d’invention.

Que peut-on dire à propos de cette invention ? En prenant connaissance du croquis, nous voyons déjà que l’inventeur s’est donné deux objectifs essentiels

  • Créer un accessoire aux formes simples
  • Adapter les éléments de composition afin de les rendre pratiques et utiles au chat

Voici la bête… Plus précisément, le croquis accompagnant le brevet d’invention.

 

croquis arbre a chat brevet invention

Or, un aspect saute au yeux quand on découvre le schéma.

Vous le voyez ?

Non ?

Si j’évoque le sujet sur cette partie du blog, c’est parce que justement…

l’inventeur a imaginé l’arbre à chat sous un angle très moderne.

À l’origine, l’arbre à chat adopte les contours d’un objet, dépassant les critères esthétiques de son temps. La surface fine se débarrasse des artifices inutiles. On adopte la figure d’un véritable mobilier. Cependant c’est vrai… On retrouve une revêtement en tissu, mais il s’agit d’un apport pratique lié aux besoins du chat, non une recherche visuelle de l’objet. 

En lisant le brevet d’invention, on voit que le concepteur a profondément pris en compte la nature intrinsèque du chat. Voici les différents atouts, mis en avant dans la présentation du projet

1. Décliner un modèle selon une charte de couleurs variée, afin d’acquérir un arbre à chat qui soit en cohérence avec le style de la maison.

2. Proposer des surfaces spécialement conçues pour accueillir les griffes du chat, afin que celui-ci ne subisse pas de dommages. 

3. Série de plateformes aux espaces intermédiaires équilibrées, destinée à encourager le chat à monter dessus, et changer facilement de niveau

4. Mettre en oeuvre des étagères qui puissent prendre en considération la mobilité du chat. Chaque plateforme devra ainsi présenter un contour particulier facilitant l’escalade.

5. Un accessoire offrant un confort universel. Pour grimper, jouer, se nourrir, dormir et griffer en toute sécurité

6. Un accessoire facilement démontable et transportable

7. Associer l’arbre à chat à un accessoire faisant office de meuble, pour recueillir divers objets, tels que des livres ou des éléments décoratifs…

8. Calibrer une envergure s’élevant à 50 cm environ, afin d’optimiser le gain d’occupation de l’arbre à chat…

Le document explique en détails le rôle de chaque élément composant la structure.

Un point en particulier est intéressant à lire. C’est celui qui explique l’importance de la découpe sur chaque plateforme.

Mobilité & ergonomie

Chacune en effet a été élaborée sur le schéma, de manière à considérer l’aspect fondamental de la mobilité. Lorsque le chat escalade la structure, celui-ci pourra le faire avec un maximum d’ergonomie.

Cela pourrait paraître futile. Mais à l’époque, il s’agit d’une idée clairvoyante. Dans la mesure où la charpente s’étend sur un espace plutôt limité, il fallait anticiper les déplacements du chat, et visualiser les difficultés qu’il rencontrerait. Même s’il est aujourd’hui concevable que le chat puisse s’adapter sans grande peine, sur n’importe quelle charpente. 

Il est extraordinaire de voir que depuis des décennies et bien plus (pour les générations futures qui me liront), il existe maintenant des centaines d’accessoires divers et variés, combinant les besoins du chat, à celle de notre bienveillance envers celui-ci.

Un objet devenu banal, mais que l’on tente de renouveler régulièrement, afin d’améliorer les espaces, satisfaire notre besoin de décoration tout en facilitant le déplacement et le bien-être félin. 

Il est d’ailleurs notable de constater que l’invention de l’arbre à chat suit chronologiquement celle du griffoir, de 1935. Et d’ailleurs, suite à l’invention de l’arbre à chat, les projets se multiplièrent. Notamment celle de l’arbre à chat mural, en 1988.

invention arbre a chat mural

Deux innovations qui allaient prolonger indéfiniment notre nécessité de développer nos rapports au félin. Et surtout, améliorer davantage notre recherche d’esthétisme.


Ces autres articles pourraient vous intéresser

Tour du Monde de l’arbre à chat design

Arbre à chat design décoratif au style remarquable

L’arbre à chat design comme pièce maîtresse de votre intérieur

Quelle configuration pour un arbre à chat design dans une maison contemporaine

Arbre à chat design – Ligne contemporaine et style

Partager

Laisser Un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.