Pour aménager l’espace de son chat, Je vous propose de réfléchir au concept de territoire.

Sommaire

Réflexions

Plan du site ← Accès à tous les articles liés à l’aménagement

Produits

Aménagement du territoire

Comportement

Le jeu

Et le chat fait pipi… caca… partout

Chat errant

L’essentiel

Réflexions

maison catifiée
  • Afin d’améliorer son confort et… le votre

 

  • Optimiser la cohabitation

 

  • Comprendre son comportement

 

Pour réaliser cette présentation et concevoir l’ensemble des articles appartenant au thème de l’aménagement, je me suis aidé d’un ouvrage, dont j’ai fait mon livre de chevet.

Quand on parle de comportement félin ou d’aménagement, il y a parfois une impression d’aborder un domaine exclusivement réservé aux experts.

Ne soyez surtout pas intimidé 🙂

Je suis moi-même le compagnon d’un chat et je suis loin de maîtriser toutes les combines à l’image d’un spécialiste comportemental.

Je suis au quotidien confronté à des situations auxquelles j’essaye de trouver des solutions pratiques.

Je vous propose avec mon guide de vous inspirer des différentes stratégies que je mets en place, où que j’ai apprises au fil de mon exploration de l’univers félin.

Notamment en consultant des livres sur le sujet, comme le Rustica.

Une notion devra constituer un aspect fondamental dans votre compréhension de l’aménagement.

C’est celle de l’équilibre

Enfin, avant de développer les autres aspects, pensez dans tous les cas, à sécuriser l’espace dans lequel vit votre chat.

J’ai parlé de la sécurité sur ma page thématique de la santé, mais je vous invite davantage à consulter les conseils données sur le site d’un collectif de vétérinaires, dont l’une d’elle est justement auteur du livre Rustica.

La sécurité reste le préalable à toute réflexion sur l’aménagement. 

aménagement chat

Le champ comportemental du chat est vaste. Ce domaine peut aussi bien concerner ceux qui souhaitent avoir un nouveau chat, où ceux qui rencontrent des problèmes de relation.

Je précise à toutes fin utiles que je ne suis pas spécialiste. Seule ma bonne foi et mes arguments vous sont proposés. À vous de vous en inspirer.

J’aborde des cas variés, qui vont du nouveau chat au déménagement, en passant par le problème urinaire et les problèmes de miaulement ou d’hyper-activité la nuit. 

Voici l’ensemble des guides qui vont s’étoffer et évoluer au fur et à mesure.

Plan du thème

Découvrir l’aménagement du chat ← Vous êtes ici

Vivre avec un chat

Nouveau chat

Frais d’entretien

Déménagement

Collier GPS pour retrouver son chat

GPS sans abonnement

Répulsif dans le jardin

Antimiaulement

Empêcher son chat de gratter à la porte

Marquage urinaire

Choisir son bac à litière

Jeu du chat

Herbe-au-chat

Les produits

Généralement, sur chaque page de mes thèmes, je présente une sélection personnelle de produits pour répondre aux plus pressés d’entre-vous.

Mais pour le comportement, il n’existe pas de produit miracle. Juste des stratégies à mettre en place.

Ma réflexion à ce sujet est la suivante, et je le rappelle dans chacun de mes articles.

Il faut impérativement mettre en place une série d’astuces, qui associées les unes aux autres, vont constituer un ensemble de solutions.

Chaque cas étant individuel, on ne peut pas généraliser. Cependant, il y a tout un tas de procédures communes à appliquer, qui peuvent se révéler utiles et salutaires. J’aborde chaque problème de comportement en donnant mes idées et réflexions. 🙂 .

Ceci dit, voici les produits dont j’évoque régulièrement les vertus. 

Les produits que je présente doivent susciter de votre part la réflexion suivante : quel accessoire peut m’aider dans une stratégie globale ?

En effet, un produit quelqu’il soit doit être considéré comme un outil et non une fin en soi. 

Aménagement du territoire

Accueillir un nouveau chat ou simplement déménager peut inquiéter son entourage. Ou au contraire, on peut penser – à tord – qu’il n’y a aucun soucis à se faire.

Dans les deux cas, il faut absolument préparer l’arrivée du nouveau venu, sans toutefois dramatiser la situation. Après tout, il ne s’agit que d’un animal.

Oui mais voilà, le chat est un félin dont l’instinct conditionne les réactions et le comportement. Pour anticiper les problèmes, vous devez lui constituer des repères.

En fonction du contexte. Un chat semi-sauvage ne sera pas forcément géré de la même manière qu’un chat d’appartement. Un gps est par exemple l’accessoire utile, pour être certain d’avoir la main sur son chat.

Le chaton est d’autant plus un cas spécial, si vous venez de l’acquérir dans un refuge ou chez un éleveur.

Il existe des actions simples pour accueillir un nouveau chat et gérer son quotidien.

Ensuite, une fois mise en place ces routines, votre chat s’acclimatera facilement dans votre foyer.

Comportement

En réalité, les problèmes liés au comportement mettent en lumière des soucis d’organisation territoriale.

Le chat nécessite en effet d’avoir des points de repères et un espace correctement défini.

Cela est lié à sa félinité, son caractère prédateur à l’image des fauves de la savane.

Bien que chaque espèce fonctionne différemment, certains aspects sont communs à tous les animaux de type félin.

Ces problèmes de comportement, vous les avez peut-être déjà vécus :

 

  • Chat qui n’arrête pas de miauler

 

  • Chat qui gratte à la porte

 

  • Ou encore hyper-activité la nuit

 

 

Quelque soit votre cas de figure, il y a une chose que vous devez immédiatement faire.

 

C’est dédramatiser, car des solutions existent.

Dîtes-vous bien qu’il n’y a rien de miraculeux, rien d’irréversible… juste des remèdes répondant à des problèmes précis.

Le jeu

Chez le chat, le jeu n’est pas obligatoire… il est juste indispensable

 

  • Pour son apprentissage au quotidien

 

  • Conserver son équilibre

 

  • Afin de répondre à ses instincts félins

 

 

Il y a une particularité commune à tous les mammifères du règne animal.

Le jeu est la solution sélectionnée par la nature pour apprendre et enrichir la connaissance.

Chez l’homme, cela consiste à effectuer sa scolarité, passer des examens, réussir un entretien d’embauche.

Chez l’animal, c’est une question de… survie.

Eh oui, la nature ne fait pas de cadeau.

La nature a donc programmé son instinct afin que celui-ci joue pour apprendre et développer ses capacités cognitives.

Je vous conseille donc de consacrer une partie de votre temps à réfléchir sur les différents jeux que vous lui proposez de faire.

Comme tous les prédateurs, le chat a un instinct de chasseur.

Tout le monde connaît le fameux fil qu’on laisse traîner derrière, pour attirer le chat.

C’est une caractéristique liée à la prédation. Le chat en tant que félin est programmé pour courir après une proie, même s’il ne ressent pas la faim.

Dans la nature, les chats sauvages ont du mal à en attraper une. Il va user de stratégie et de patience. Il va sauter, griffer, jaillir et finalement… attraper.

Mais au bout de combien de temps. Le jeu est salutaire à ce titre. Cela permet d’imiter la chasse que vit le chat dans son milieu naturel, en forêt ou en savane.   

Pipi & caca

Lorsqu’il y a un problème de marquage, cela peut relever de tous ce dont peut manquer le chat, évoqué précédemment.

À savoir un problème lié au territoire et à l’environnement, par un manque de jeu et d’activité. Par une mauvaise gestion de son énergie (et il en a l’animal !).

 

Ma responsabilité de blogueur, est de vous recommander d’aller chez le vétérinaire en priorité, afin de supprimer tout doute quant à la santé du chat.

Lui seul peut en effet diagnostique un soucis au niveau physiologique. Et même s’il n’est pas comportementaliste, il pourra vous donner des conseils utiles.

Une fois les suspicions levées, c’est du côté de votre logement que vous devrez mener des recherches.

Là encore, les solutions ne sont pas miraculeuses mais globales.

Je vous invite à réfléchir au problème de marquage sur mon article dédié 🙂 

C’est donc naturellement qu’on s’oriente vers le sujet épineux du bac à litière. Parfois, on en recherche un pour qu’il soit à la fois pratique et esthétique.

 

 

Mais les raisons sont variables

 

  • Les bacs à litière peuvent être simple

 

  • Comportant de multiples extensions pour faciliter son nettoyage

 

  • Être configuré de façon à être discret pour mieux s’intégrer dans sa maison

 

 

Résultat : en navigant sur les boutiques en ligne, plusieurs dizaines de modèles défilent sous vos yeux.

Moi-même, j’ai mis un certain temps avant de choisir le mien : c’est celui-ci.

 

Mais ce n’est pas parce que j’ai un blog sur les chats et que j’ai acheté ce bac, qu’il faut vous précipiter 🙂 .

Ce modèle correspondait à mon profil au moment où je l’ai pris. Or, en fonction de votre situation et de vos préférences, vous devrez bien cibler le bon bac.

Pour vous aider, j’ai réalisé un article à ce sujet.

Chat errant

Les chats errant sont un problème récurrent de certaines communes. En France, on a pris le sujet au sérieux en adaptant la législation.

Le chat vagabond peut même constituer un problème environnemental, comme en Australie, où il est considéré – à juste titre malheureusement – comme un animal nuisible, pour la faune locale.

 

En France ce n’est pas le même problème, mais l’habitat de chat errants dans les zones urbaines ou semi-urbaines compliquent la tranquillité des riverains.

Les poubelles fouillées ou des jardins saccagés peuvent ponctuer le quotidien des habitants.

Si vous vous reconnaissez dans cette situation, sachez qu’il existe des solutions administratives.

Et pour être tout à fait complet, il y a la grosse artillerie : des appareils répulsifs. Les appareils sont divers et variés. Il s’agit de prendre le bon paramétrage.

Mais tout ceci doit s’intégrer dans une démarche globale de stratégie (on y revient toujours 🙂 ).   

À cela, j’ai également mené une longue réflexion à ce sujet en m’inspirant de ce qui est proposé sur la toile, en France et ailleurs, pour déjouer ce problème. 

L’une des solutions consiste en effet à aménager son jardin en cas d’échec.

Il faut être patient bien entendu, mais le résultat peut être à la hauteur de ses espérances 🙂 .

L’aménagement est destiné à optimiser un espace, de manière à proposer au chat des zones réservées, spécialement configurées.

Au final, le chat deviendra un compagnon habitué des lieux.

Sans chercher à le chasser, vous allez au contraire lui permettre de s’épanouir dans votre jardin, sans que cela se fasse à votre détriment.

Tout ceci dépend de votre résidence, de la taille de votre jardin, du nombre de chat, du temps aussi que vous souhaitez consacrer à ce problème. On n’a rien sans rien… 🙂 

L’essentiel

  • Le comportement du chat est étroitement lié à son aménagement territorial

 

  • Les sujets qui concernent la vie de son animal est parfois compliqué mais pas insurmontable

 

  • Les problèmes vont de l’accueil du chat à la gestion de sa vie quotidienne

 

  • Consultez mon Guide pour retrouver tous mes conseils 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.