Si vous souhaitez accéder directement aux produits utiles destinés à faire fuir le chat, vous pouvez consulter ma page consacrée à un comparatif avec toutes les explications de fonctionnement, où je vous aide à y voir plus clair 🙂 

 

Voir les appareils

 

 

Votre situation est la suivante :

 

  • Vous possédez un chat et vous ne voulez surtout pas qu’il aille ruiner le jardin et toutes vos belles plantes, la pelouse…

 

  • Ou… vous n’avez pas de chat. Dans tous les cas → Même combat, mêmes objectifs.

 

chat sous des buissons

 

Bon, juste pour préciser. Ici, vous êtes sur un site exclusivement réservé au chat et à son bien-être.

 

Pour voir les produits, aller au → Sommaire

 

Mon but ne sera donc pas de vous apprendre comment le chasser à coup de bâton.

Mais je vais quand même vous aider à trouver les solutions les plus appropriées pour vous en débarrasser. En vous montrant les produits les plus habituels, notamment les 2 moyens à appliquer avant de mettre en place le répulsif remarquable : la prévention et la dissuasion.

Prenez déjà note que de multiples raisons peuvent vous conduire à vouloir repousser les allées et venues d’un chat, qu’il soit d’ailleurs le votre ou pas. Et il est même possible que vous vous soyez plus ou moins attaché à l’un d’entre eux.

Un terrain d’entente est donc souhaitable pour protéger votre maison, sans porter atteinte à l’intégrité du chat.

Enfin, vous devez également savoir que le chat errant bénéficie de la protection de la loi. 🙂

 

 

Avant de vous présenter les p’tites astuces efficaces pour supprimer la présence de félin, je vous invite à méditer…

 

l’histoire de Jean-Mi que je vais vous conter.

 

 

machine à écrire café bureau

 

Jean-Mi en a marre de voir des chats envahir son terrain.

 

Jean-Mi vient en plus de terminer le nouvel aménagement de son jardin.

 

C’était sans compter sur un, peut-être deux chats errants qui pourrissent le joli parterre de fleurs qu’il a tout juste achevé.

 

Mais Jean-Mi a la solution : ses voisins ont de superbes jardins, toujours impeccables.

Quel est leur secret ? 

 

Il va voir Bernard son voisin d’en face et lui demande conseil.

 

Bernard lui répond : “Moi, problème de chat dans mon jardin, connais pas !”

 

Et Jean-Mi remarque derrière, un bel appareil tout vert, qui renseignement pris est un générateur d’ultra-sons.

 

Tout content, Jean-Mi s’achète le meilleur modèle et installe son trophée. Le lendemain, son jardin est dévasté.

 

Furieux,

Il va voir Henri son voisin de gauche et lui demande conseil

 

Henri rétorque : “Moi, problème de chat dans mon jardin, connais pas !”

Et Jean-Mi remarque derrière, un tas de pelures d’agrumes, d’oignons et une bouteille de vinaigre. 

 

Tout content, Jean-Mi s’achète un tas de produits pour se faire une recette maison, destinée à produire un répulsif. Le lendemain, son jardin est dévasté.

 

Furieux,

Il va voir Victor son voisin de droite et lui demande conseil

 

Victor lui dit : “Moi problème de chat dans mon jardin, connais pas !”

 

Et Jean-Mi remarque là encore l’appareil à ultra-son qu’il avait déjà testé. 

 

Blasé mais téméraire, Jean-Mi ré-installe à nouveau son répulsif électronique. Le lendemain, son jardin est impeccable.

 

 

Vous voyez où je veux en venir ? 🙂 L’important n’est pas tant le produit. Mais le test. Et surtout la persévérance

L’essentiel n’est pas tant de vouloir trouver le meilleur accessoire. La solution réside dans la combinaison et la mise en place des stratégies, que je vais vous présenter  🙂

 

 

 

 

 

Sommaire

 

Retour au début de l’article

Que dit la loi

Les produits répulsifs

Entretien du jardin et stratégies

Cohabiter avec le chat

L’essentiel

 

 

 

 

Chats errants et réglementation

Retour au sommaire

 

Eh oui, depuis 2015, le chat errant est protégé par un dispositif législatif particulier. Ne vous amusez donc pas à répandre des produits pouvant être dangereux pour celui-ci. D’une, c’est pas sympa, mais en plus c’est interdit.

 

loi statue symbole

 

Mais la loi prévoit aussi votre protection. Les textes obligent en effet les maires à gérer la présence de félins errants dans leur ville, lorsqu’ils sont nombreux. Plusieurs actions s’offrent à eux en fonction des situations.

En fait, de par la législation et les conventions signées avec les associations, on souhaite le concours de tous les acteurs possibles d’une commune.

 

Car le problème de chat se multipliant et s’aventurant de plus en plus dans les villes, comme dans les campagnes est l’affaire de tous :

 

  • Habitants
  • Associations
  • Municipalité
  • Services sanitaires de l’Etat

 

Et c’est par ailleurs l’intérêt commun qui est en jeu, car les chats en se reproduisant peuvent constituer une nuisance importante.

Ainsi, la ville de Saumur dans l’ouest de la France a pris le sujet à bras le corps et a engagé un vaste programme de stérilisation. 

 

Si vous avez des soucis :

 

  • Allez contacter les services concernés de votre mairie
  • Allez voir vos voisins et discutez-en avec eux
  • Si des réunions sont prévues, voilà une excellente occasion pour aller mettre le thème à l’ordre du jour

 

chat milieu route hommeLa loi est avec vous, soyez rassurés et réactifs dans vos démarches.

Saviez-vous qu’il était autorisé de nourrir des chats errants et que la loi ne vous l’interdisait pas.

Mais en plus elle vous encourageait dans cette voie.

Un maire ne peut pas vous reprocher de le faire 🙂 .

Le chat est considéré officiellement comme un animal domestique, même s’il n’appartient à aucun propriétaire.

 

C’est pour cette raison aussi que la gestion féline des villes est importante.

Car la multiplication des sujets peut troubler la tranquillité et la propreté des lieux (poubelles éventrées, etc.).

Et puis, souvenez-vous du caractère prédateur du chat.

Il permet de réguler la population des nuisibles comme les souris, les rats, les mulots, etc.

C’est donc tout bénéf’.

Le chat est à la fois un compagnon utile et un animal problématique quand il prolifère. Tout est une question d’équilibre finalement. 

 

 

 

Les répulsifs

Retour au sommaire

 

Comme je le supposais dans ma petite story en intro, je le précise ici : les produits miracles n’existent pas. Il faut parfois préparer le terrain pour avoir une vision d’ensemble.

Ça dépend de votre situation. Chaque cas est spécifique. Il m’est donc impossible de généraliser.

 

jardin pelle terre

 

Pour augmenter vos chances de réussite, je vous conseille de lire mes recommandations d’aménagement, juste après ma présentation des produits.  

Il y a des accessoires électroniques faisant preuve d’innovation et de technologie. Le choix se fera en l’occurence au niveau des modèles. Ils se feront en fonction des évaluations positives et des commentaires.

 

Un certain nombre de paramètres vont dépendre de la réussite de vos stratégies, pour repousser les intrusions d’un chat :

 

  • Configuration des lieux (votre maison, l’emplacement, le jardin, les points d’accès, etc.)
  • Nombre de chats concernés dans votre environnement (et donc présence de phéromones très importante)
  • Mesures appliquées (quels répulsifs avez-vous utilisés et comment les avez-vous installés)
  • L’hygiène générale du secteur (poubelles mal entretenues, déchets)
  • L’entretien de votre jardin

 

 

Les appareils à ultra-sons

 

Ils sont essentiels, simples, efficaces.

 

J’ai réalisé une page ici, avec les 3 meilleurs modèles accompagné de mes explications.

Voir mes fiches produits

 

Les ultrasons permettent avec une facilité déconcertante de répondre à un problème récurrent de chat, qu’on en se demande comment on a pu passer à côté 🙂 . 

 

Ils sont efficaces s’ils sont utilisés de la bonne manière. Les produits les mieux notés par les clients ayant acheté ces répulsifs sont totalement satisfaits. Les différences peuvent s’exprimer dans les options données : lumière, sons, recharge, etc. Ils sont simples à installer dans le sol d’une pelouse.

 

pelouse

 

Pour ma part, je privilégierai les appareils solaires (la quasi-totalité le sont) rechargeables par câble également. Si vous avez 15 jours d’affilé de temps, sans que le soleil ne pointe le bout de son nez – et ça arrive souvent pendant l’hiver – il vaut mieux disposer d’un moyen pour régénérer le boîtier. 

L’autre modèle que je recommande est à peu près similaire. Ce sera à vous de choisir en fonction du prix qui peut varier selon les jours. Les commentaires sont au top, tous ceux qui les ont achetés en sont pleinement satisfaits. 

La seule remarque peut éventuellement concerner le mode d’emploi en français faisant défaut sur certains modèles. Sinon les appareils proposent à peu près les principales fonctionnalités

 

  • Détection de mouvement
  • Lumière flash pour apeurer l’animal
  • Réglage de la sensibilité (pour chat, oiseaux, rongeurs, etc.)

 

Leur prix s’échelonnent généralement à moins de 50 euros, voire moins de 30 euros. Mais ils peuvent différer là aussi en fonction des périodes.  

 

 

Les plantes

 

La célèbre plante Coleus Canina est connue justement pour l’effet repoussoir qu’elle a sur le chat et même les chiens. Vous pouvez l’acheter en graines ou directement en plante. Dans ce dernier cas, je vous recommande d’aller la prendre dans une boutique spécialisée de type Jardiland, Leroymerlin.

Si vous voulez obtenir directement la plante en pot, évitez de l’achetez sur Amazon (même en graines). Regardez du côté des sites dont le jardinage est le domaine, comme Truffaut. J’ai trouvé une plateforme qui a l’air sympa que je connaissais pas : Promesse de fleurs. Coleus Canina est ici.

 

 

 

J’ai vraiment rien à y gagner en vous l’indiquant, j’ai juste fait une recherche Google et j’ai regardé les commentaires. Ils sont tous favorables.

Des jardineries en ligne, vous en avez plein mais pas forcément qui proposent ce type de plante. Attention aussi par rapport à la variété. Seul le genre Canina répond aux problèmes de marquage urinaire, grâce à la forte odeur qu’elle dégage.

Il faut également penser aux saisons. C’est une plante annuelle qui ne supporte pas le gel et les température en-dessous de zéro. Vous avez donc 2 options possibles pour l’utiliser… et agrémenter votre maison. Les couleurs qu’elle offre sont plutôt sympas quand on aime la profusion des tons et des nuances.

 

Donc,

 

  • soit en la plantant en terre dans le jardin

 

  • soit en la plaçant dans un pot. Et dans ce cas, vous pourrez la rentrer à l’abri du froid pendant l’hiver.

 

 

Le caractère provisoire de la plante doit ainsi être intégré avec les autres solutions que j’ai présentées.

 

 

Les recettes maison

 

J’ai parcouru le net de long en large pour repérer les recettes. J’ai jamais eu l’occasion de les utiliser puisque de toute façon, les seuls chats qui visitent mon jardin n’ont jamais fait de dégâts et j’ai pas particulièrement de choses sensibles à protéger 🙂 .

Mais le bon sens me conduit à vous dire d’éviter les produits tels que les huiles essentielles ou le poivre. Ils sont dangereux et peuvent causer de sérieuses blessures à l’animal.

 

chat yeux cachés

 

Que ce soit un chat ou un autre animal d’ailleurs. Avec le vent, le poivre peut se coller aux yeux et en se grattant, il peut s’infliger des dommages irréversibles.

 

Les seul ingrédients que je vous recommande sont les suivants :

 

  • Du vinaigre de cidre dilué dans un peu d’eau

 

  • Quelques épluchures d’agrumes tels que mandarines, oranges, etc.

 

  • Des morceaux d’oignons.

 

Préparez le cidre dans un conditionnement approprié, genre un pulvérisateur vide que vous avez oublié au fond d’un placard. On en a tous un quelque part 🙂 .

Sinon, n’importe quelle boutique discount comme Babou en dispose. Même Carrefour ou Auchan le vendent à 2 ou 3 euros environ.

 

 

Repérez les lieux : façade, arbre, murets, sol. Disposez les pelures. La pulvérisation sera utilisée en priorité aux endroits verticaux… logique. Là où le chat a uriné en fait.

 

chat sur un mur

 

Prenez également soin d’en mettre dans les points d’entrées, dont se sert le chat pour pénétrer. Regardez entre les buissons, le feuillage, les petits trous, etc.

C’est ici qu’il faut répandre les produits.

 

 

Dernières astuces

 

Vous avez la flegme de préparer tout ça. Ok ! Je peux le comprendre. D’autant plus que ça marche pas à tous les coups.

Un truc que vous pouvez faire immédiatement, sans que ça vous prenne trois plombes. La condition est que vous ayez repéré précisément un point d’accès.

En mettant une grande bassine d’eau en face et collée, il est possible de décourager le chat. Attention, pas de garantie. Le chat peut sauter par-dessus et tout dépend de la configuration des lieux.

Lors de vos prochaines courses, achetez de la ficelle, beaucoup de ficelle pour la mettre en vrac sur un mur, si celui-ci est escaladé. Les chats vont se heurter à un obstacle car il n’y a pas de prise stable.

 

 

 

 

 

 

Entretien du jardin et stratégies

Retour au sommaire

 

Vous avez vu les principaux produits. Si vous avez des plantes à protéger, voire un potager, un répulsif sera effectivement très utile.

Mais soyez plus malin que les autres dans ce cas-là ! Les appareils et autres accessoires en vente ne sont pas magiques. Il faut les poser dans un endroit stratégique et réfléchi.

L’emplacement doit être idéal pour optimiser au mieux le fonctionnement. Après, il est tout à fait possible que votre préparation ait réussi du premier coup. Ici, je vous donne des conseils dans les cas où ça marche pas. 

 

 

Le plan le plus élaboré consiste d’abord à faire des repérages.

 

 

  • Des lieux d’intrusions

 

  • Des zones à protéger

 

  • Des passages empruntés pour accéder aux lieux interdits

 

 

C’est donc ici que vous placerez certains des produits. Appliquez des combinaisons, surtout lorsque vous prévoyez de répandre des produits faits maisons.

Une chose à méditer : l’instinct est parfois plus fort que les répulsifs

Si des phéromones – ces odeurs issues des glandes félines – sont éparpillées un peu partout par d’autres chats, il existe un risque réel que votre stratégie soit mise en échec.

Tout dépend de l’ensemble des actions que vous allez effectuer.

 

 

Préparation

 

Ce que je vous conseille pour mettre toutes les chances de votre côté, c’est de préparer minutieusement le terrain

 

 

  • Il est nécessaire de retirer les odeurs hormonales du chat au préalable

 

C’est la meilleure manière d’anticiper les retours des indésirables. Il est possible de vous repérer au nez. Parfois, certains endroits dégagent une très forte émanation. C’est précisément là qu’un chat aurait laissé sa trace.

Repérez également d’éventuelles auréoles d’urine, pour vous aider à positionner votre produit destructeur d’odeur. Vous pourriez vous dire qu’il faut asperger le terrain à grande eau avant…

 

Surtout pas !

Pulvérisez avec un produit adapté, avant de laver les espaces souillés. L’eau ne supprime pas les éléments olfactifs caractéristiques du chat. C’est pour cela aussi qu’on parle de marquage.

L’eau ne ferait que déplacer les odeurs.

 

Attention : contrairement à ce qui est indiqué sur la fiche produit, le pulvérisateur Saniterpen est loin d’être un nettoyant sain. Les termes dans le descriptif sur Amazon de ce pulvérisateur tendent à tromper le consommateur, sur sa véritable composition (ce n’est pas la faute d’Amazon mais du fabricant) :

 

formulé dans le respect de l’environnement et du bien-être des animaux. Elimine biologiquement les salissures.  93 % d’ingrédients d’origine naturelle 

 

Pourquoi je trouve cette présentation scandaleuse ? Tout simplement à cause de la présence de chloromethylisothiazolinone, methylisothiazolinone, octylisothiazolinone.

Ce sont des agents chimiques allergisants qui ont été maintes fois pointés du doigt par les organismes indépendants comme l’association Que choisir. Le magazine Sciences et Avenir en a également parlé. Il est même soupçonné de favoriser l’apparition de cancer (mais des études manquent encore à ce niveau).

Bref, si vous souhaitez tout de même l’utiliser, faîtes-le impérativement en extérieur et surtout pas sur vos tissus, canapés et autres éléments de literies et tapis. Et au moins maintenant, vous êtes parfaitement informé.

Si vous voulez utiliser un nettoyant totalement sain et répondant aux normes du “bio”, le pulvérisateur TriNova est parfaitement indiqué pour cela. 

 

 

Attention – la couleur verte ne doit pas vous tromper

Il n’est ni bio, ni tout à fait naturel malgré la fiche produit !

Avec menthe et eucalyptus

On choisira ce produit pour le parfum en plus

Bio et naturel ♥ 🙂 

 

 

Étapes à suivre : 

 

  • Aspergez le produit enzymatique
  • Laissez reposer 24 heures minimum
  • Rincez à l’eau si vous le souhaitez, mais rien ne l’oblige, sauf si vous êtes en train de faire un grand nettoyage du jardin par la suite

 

 

 

Dissuasion – Protection

 

  • Décourager par tous les moyens le chat de s’introduire sur votre terrain, ou un endroit particulier du jardin (si vous aviez un chat)

 

 

Les possibilités sont diverses et plus ou moins simples à mettre en oeuvre. Il suffit de placer une surface sur laquelle le chat ne va pas vouloir marcher.

 

 

Toutes les tailles sont proposées

Sélectionnez le bon gabarit adapté à votre situation

 

 

La texture du nid de poule est désagréable pour ses coussinets. Ils feront office de répulsif. À découper et positionner dans les parties stratégiques de votre terrain.

Le grillage dans tous les cas ne sera pas perdu, même s’il vous en faut au départ qu’une petite quantité. Les usages sont nombreux 

 

 

cloture nid de poule

 

 

  • protéger certaines plantes en les entourant

 

  • Protéger le potager

 

  • Compléter une clôture, etc. 

 

 

chasser

 

Là, c’est la grosse artillerie qui va jouer le rôle fondamental de répulsif. À ce jour, les appareils à ultra-son représentent l’une des meilleures solutions pour faire fuir un chat. Certains témoignages indiquent la réussite rapide après l’emploi. 

 

 

 

Les sons émis atteignent une fréquence qu’ils sont les seuls à percevoir. En additionnant cet accessoire dans une stratégie globale, vos chances de réussites sont multipliées.

La qualité du l’appareil sera d’autant plus performante si vous réglez les bons paramètres.

C’est ici que se situe la fonctionnalité d’émission des bruits à haute fréquence, seulement perceptibles par un chat. Les chiffres relatifs au chat sont indiqués. C’est un bouton qu’il vous faudra correctement positionner.

 

Reste la distance. Les répulsifs à ultra-sons sont limités.

La capacité de détection correspond à un certain rayon selon le modèle. Je vous recommande donc de bien vous informer sur l’envergure, en lisant la fiche produit.

Et si vous avez un très grand jardin, l’efficacité consistera certainement à vous procurer 2 appareils plutôt qu’un seul. Donc, il faut envisager une position moyenne de l’emplacement de l’appareil.

Si vous n’avez jamais vu par où le chat était rentré, cherchez des indices : traces de pattes, herbe aplatie, etc. Déterminez un lieu raisonnable pour planter le générateur d’ultra-sons. Cet endroit devra couvrir l’espace que vous aurez défini, selon votre intuition et vos indices.

Vous pouvez également avancer à l’aveugle, rien ne vous l’interdit. Le test constitue la phase initiale. Si c’est pas bon, vous recommencerez 🙂 . 

 

 

 

Cohabiter avec le chat

Retour au sommaire

 

T’es-tu senti culpabilisé d’avoir un jour nourri un chat errant explorant ton beau jardin ? Si c’est le cas, ne regrette rien. Car, jamais on ne devra t’en faire le reproche.

La loi nous autorise et nous encourage même à le faire, si l’on devait constater une souffrance dû à la privation de nourriture.

 

En donnant de quoi manger à un chat errant, vous contribuez à une meilleure stabilité de la situation. Au niveau hygiène et sanitaire notamment. 

 

  • Un chat nourri est plus docile envers les humains
  • Un chat avec le ventre plein est moins enclin à fouiller les poubelles 
  • Un chat alimenté est en meilleure santé et empêche donc la prolifération des maladies

 

Pour gérer harmonieusement les visites, qu’elles soient nocturnes ou en journée, il y a des solutions. Celles-ci consistent à faire d’un chat votre mascotte. 

 

Prêt à révolutionner votre environnement ?

 

chat coin jardin

 

Espace félin

 

Si vous voyez souvent le p’tit chat vous rendre une visite de courtoisie – En vérité, il se sent bien chez vous – mettez en place des conditions idéales où chacun pourra y trouver son compte.

Le but étant d’éviter qu’il porte atteinte au jardin, au potager et à l’ensemble des zones sensibles du terrain. Offrez à ce chat un espace rien qu’à lui.

J’vais reprendre 🙂 Créez un truc unique !

 

chat mur pierre jardin

 

Un espace composé de plantes, d’accessoires de mobilier dont vous voulez vous débarrasser (chaise, petite table, etc.).

Imaginez l’ensemble comme un patchwork, avec des petits tas de pierres, de pots garnis d’un feuillage vert et fournis. Seul votre imagination pourra donner des limites, car tout est possible.

 

chat carrelage jardin plantes

 

Aménagez un coin litière, un endroit pour poser une gamelle, un petit abri coquet pour qu’il se protège des intempéries. La litière doit être naturelle.

 

 

 

Un p’tit coin fait de terre du jardin, mais dans un endroit bien localisé. Ça dépend si vous avez une superficie importante 🙂 . Évidemment, si vous avez un petit terrain, c’est plus compliqué. 

Alors oui, en effectuant ces démarches, vous allez finir par complètement l’adopter. Mais vous gagnerez en tranquillité.

 

chat table jardin pot plante

 

Ce sera la contrepartie idéale pour sauvegarder vos biens. Je vais vous indiquer quelles plantes sont idéales à mettre. Un chat errant en bonne forme et en bonne santé, vaut mieux qu’un terrain dévasté.

 

Tweetez ça les enfants !!


Un chat errant en bonne forme et en bonne santé, vaut mieux qu'un terrain dévasté.  Cliquez pour tweeter

 

 

Plantes à chat

 

Elles sont nombreuses. Vous en avez de deux sortes, qu’il vous faut absolument différencier si vous les connaissez pas.

 

 

Détente

 

  • L’herbe-au-chat appelée aussi menthe à chat qui est destinée à détendre par l’olfaction

 

Son pouvoir apaisant est phénoménal, presque mystérieux.

Quelques études comme celle menée avec la valériane indiquent l’effet calmant et relaxant, au niveau cardiaque ! Mais il en existe bien d’autres. La plus commune étant la cataire. Je vous recommande de lire mon article sur le sujet, avant de vous engager vers cette voie, sinon gare aux regrets. 🙂 

J’ai également longuement parlé d’herbe-au-chat dans mon article consacré au comportement problématique des chats ici.

 

 

Confort

 

  • L’herbe-à-chat permet de donner un confort digestif

 

Elle peut être utile par moment. Son instinct le pousse à consommer des graminées pour se purger.

Vous pourriez ainsi mettre certaines variétés d’avoine et de Fléole des prés, qui sont adaptées aux besoins du félin. Un conditionnement en graines existe.

 

Le Beaucarnéa, est l’autre plante que je vous recommande.

Au rayon plante non euphorisante – On l’appelle aussi le Pied d’éléphant. Anglais et américains le nomment même parfois, la queue de cheval…

Le Beaucarnea a deux utilités pour le chat. Il se sert des feuilles pour se nettoyer les dents et du tronc pour se faire les griffes.

 

Je vous donne une illustration provenant d’Amazon, mais je vous recommande pas spécialement de l’acheter là-bas.

 

Choisissez plutôt la jardinerie en ligne ou directement dans votre zone commerciale

 

 

 

Les chats l’adorent et en plus, il est facile à entretenir, vraiment très facile.

Le tronc doit quand même être assez grand, donc cela dépend du stade auquel vous avez obtenu cette plante. Si vous achetez des graines, il va vous falloir attendre un p’tit peu 🙂 .

 

 

Pour l’entretien, la simplicité est de rigueur. Comme il s’agit d’une plante originaire d’Amérique Centrale, elle est habituée à la chaleur.

L’idéal est de l’exposer à une grande luminosité, mais même le peu que vous lui donnerez, elle pourra s’en contenter. Cependant, sa croissance et son développement, se feront en fonction de la quantité de lumière reçue.

 

 

Dans tous les cas, laissez-la à l’intérieur pendant l’hiver. Essayez de lui donner de la lumière, selon vos possibilités. Et surtout, ne l’arrosez pas tant que le sol est humide. Généralement, il faut une semaine entre chaque séance d’arrosage. Peut-être plus.

Il est nécessaire de bien drainer la plante, sinon les racines risquent de pourrir. Le Beaucarnea est capable de stocker l’eau en trop, mais c’est pas illimité. Donc, munissez-vous d’un pot adapté au drainage. Enfin, pensez à bien gérer le terreau. 

 

Toutes ces recommandations se feront bien entendu dans le cas, où vous avez la plante en pot et non pas intégrée dans le sol de votre jardin.

Tous les 2 ans environ, faîtes un rempotage avec un mélange cactus, qui est le substrat idéal pour le pied d’éléphant.

 

 

 

Soyez créatif

 

En aménageant ainsi l’extérieur de votre propriété, vous ferez d’une pierre deux coup. Le chat peu à peu prendra possession des lieux. Il n’y a aucune garantie que cela réussisse. Il faut tester.

Le fait d’installer des parties réservées, devrait contribuer à protéger vos zones fragiles et précieuses. Pensez à faire en sorte de rendre visible et accessible son nouvel abri. Une astuce consiste également à offrir au chat de quoi se cacher ou se mettre en hauteur.

Ils adorent ce genre de configuration. Vous pourriez par exemple récupérer de vieux meubles à porte, une vieille chaise, un tabouret… Il pourra y trouver de quoi s’y blottir, notamment s’il y a plusieurs étagères. Ce seront ses plateformes privilégiées.

 

chat sur une chaise perron

 

J’ai une amie à moi qui – bien que non prévu au départ – a dédié un espace à ses deux chats qui ne voulaient pas rentrer à l’intérieur de sa maison. Elle a en fait déménagé initialement, et ils n’ont pas supporté le changement en faisant de ce nouveau foyer leur espace de vie.

Ils ont préféré rester dehors et comme elle disposait d’un petite annexe faisant office de grenier extérieur, elle a au fur et à mesure disposé des éléments et différents accessoires. Les chats sont heureux.

 

Ce sera à vous de trouver l’inspiration et “moduler le curseur” : si vous avez un petit endroit qui soit un peu en décalage des principales zones de votre jardin par exemple, il y aurait de quoi faire.

Cela dépend aussi de la surface dont vous disposez et jusqu’à quel point vous voulez aller dans cette direction. Résumons vos actions, si vous souhaitez cohabiter en bonne entente avec un chat errant (qui ne le sera plus trop).

Installer ses espaces dédiés

Sécurisez les zones à protéger par des plantes repoussantes et des éléments de grillage au sol par exemple (j’en ai parlé avant, tutut, êtes-vous sûre d’avoir bien tout lu 🙂 ?)

 

 

 

 

L’essentiel

Retour au sommaire

 

 

Globalement, retenez qu’il faut intégrer l’idée qu’une des solutions proposées ne marche pas à tous les coups. Les facteurs de réussite sont nombreux.

 

  • Si vous constatez l’échec, multipliez les stratégies et inspirez-vous de mes recommandations.

 

  • Si les chats sont vraiment nombreux, faîtes des démarches auprès de la mairie, informez-les !

 

  • Soyez efficaces dans l’installation des répulsifs, mais retenez le plus important : ne faîtes rien qui puisse faire souffrir le chat ou un autre animal. Armez-vous de patience et de persévérance. 

 

 

 

 

Cet article vous a aidé ?

Partagez-le sur vos réseaux sociaux

Un petit clic pour vous, un grand service pour moi ! 🙂 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.