Dresser un chat, ça consiste en quoi ?

 

  • Lui apprendre à faire des tours
  • Dire bonjour avec la papatte
  • Franchir des obstacles
  • et bien d’autres choses…

 

Je vais parler ici, de ma réflexion avant le dressage.

 

Parce que mon projet est de mener un vaste programme d’apprentissage, que je souhaite partager.

 

 

Sommaire

Pourquoi vouloir dresser son chat

L’instinct

Griffades

Marquage

L’essentiel

Pourquoi vouloir dresser son chat

Et pourquoi d’ailleurs, ai-je intitulé cet article “avant le dressage” ?

Eh bien… Figurez-vous que je souhaite dresser mon chat et que je suis à peu près comme vous.

J’y connais absolument rien. Mais alors rien de rien en dressage de chat 🙂 . Il faut un début à tout. Et celui-ci, je vous le partage. 

J’ai une certaine expérience du chat. Et régulièrement, je parviens à comprendre les aspects d’une vie féline, pour en dénouer la complexité.

Afin de vous la présenter le plus simplement du monde. 

Comme je souhaite m’investir dans cette noble tâche, qu’est le dressage, je vous encourage à suivre la voie de la sagesse que je me suis fixé.

Si vous avez la même détermination, à savoir, connaître la façon de dresser son chat, quelques recommandations préalables devraient vous aider à débuter.

Quand je me retrouve face à une question déconcertante, du genre “comment empêcher son chat de griffer partout”, c’est le bon sens qui me guide.

Et d’autres comportements que l’on veut changer chez son chat, devraient chaque fois répondre à ce raisonnement.

Apprendre à dresser votre chat, c’est ambitieux et je vous rejoins sur la même ligne.

Mais réfléchissez à votre situation. Comment vivez-vous avec votre chat ?

preparer dressage chat

Plus simplement, y a t-il des choses à régler avant de commencer les séances de domptage ?

Je vous propose de parcourir les 3 grands domaines liés au chat.

 

  • L’instinct
  • Les griffures
  • Le marquage

 

Je vous recommande aussi de porter un regard sur quelques conseils officiels, en matière de gestion animale.

Ils sont toujours bons à prendre.

L’instinct

L’instinct désigne un comportement réflexe, existant chez tous les organismes vivants, notamment les mammifères. Le chat ne fait pas exception.

Il s’agit d’une réponse spontanée destinée à sauvegarder sa vie.

Elle peut prendre différentes formes.

Le fait de grimper aux arbres, constitue chez le chat une manière de se protéger, tout en étant capable d’observer son habitat.

 

Pourtant, il faut saisir un aspect fondamental chez votre chat.

 

  • Vous l’avez adopté
  • Vous le protégez
  • Vous le nourrissez
  • Vous le caressez

 

Autant d’éléments contribuant à donner au chat, un mélange subtil d’animalité sauvage et de domesticité.

J’en ai évoqué les particularités dans mon article concernant le problème de la porte grattée, surtout la nuit.

Le chat est un animal sociable à juste titre.

Voyez si vous respectez sa partie sauvage. 

Jouez, interagissez, proposez-lui une multitude d’accessoires, qui l’encourageront à exprimer la totalité de ses instincts.

En surfant sur le net, j’ai d’ailleurs souvent constaté, avec satisfaction, qu’on évoquait la compréhension comme un préalable pour éduquer son chat.

Et cette éducation reflète à mes yeux un passage important avant de passer au dressage. 

Griffades

Rien de plus désagréable que du mobilier et des tapis griffés. J’en ai fait l’amer expérience.

En réalité, c’est toujours le cas. Je lui ai pourtant acheté un griffoir en carton et il a un cocoon, en feuille de bananier.

Mais voilà, on peut pas aller contre son instinct. Le chat doit répandre ses odeurs et ses phéromones.

J’ai beau par réflexe le réprimander de pas griffer mon beau tapis persan, qui vaut une blinde (un bel héritage). Rien n’y fait.

Ben oui moi aussi, j’en ai de l’instinct. Et je réagis avec vigueur, alors que je suis vraiment pas certain que mon chat comprenne.

En fait, je suis certain qu’il n’a pas la capacité d’empêcher ses griffades sur mon tapis. C’est à moi de lui proposer autre chose.

Je vais donc multiplier les surfaces à griffer :

 

  • cartons
  • arbre à chat
  • poteaux
  • tapis spécial

Enfin bref, vous saisissez l’idée.

C’est nécessaire d’avoir une multitude de choix à lui proposer. Ça permet de limiter au maximum les dégâts.

Il y a également le scotch spécial chat, à positionner sur les fauteuils.

Moi j’en ai pas besoin, parce que mon canapé supporte carrément les griffures. Je connais pas la matière, mais j’hallucine chaque fois qu’il se met à vouloir le lacérer.

Aucune trace ! Par contre j’ai vu de bons retours sur ces accessoires de protections. Un peu onéreux ‘faut le dire, mais on a rien sans rien 🙂 . 

Marquage

Si vous avez vécu les moments merveilleux où vous découvrez de belles auréoles et de belles crottes, bienvenue dans mon tipi.

Vous savez, l’origine du marquage est très variable.

Néanmoins, l’une des façons les plus rapides d’empêcher le marquage, c’est déjà de tester certains aménagements très simples à mettre en place. 

Durant le confinement, mon chat passait régulièrement du temps dans ma chambre à se prélasser, pendant que je profitais du jardin. Sinon il s’échappe.

Alors oui, j’ai une laisse et un collier, mais des fois, il préfère se reposer à l’intérieur…

Bref. Un jour je sens une odeur désagréable d’urine. Je regarde partout, mais vraiment partout.

Derrière un bahut, sous lequel j’ai d’ailleurs mis un tapis, j’ai retrouvé la totale : urine et crottes.

Difficile à croire, mais mon chat s’était fait une litière. En fait, je pense qu’un jour, je l’ai laissé trop longtemps enfermé. Du coup, il a pris ses aises.

Pas folle la bête.

 

Ma solution, pour pas que ça recommence :

  • Chambre interdite durant plusieurs semaines
  • Achat d’une nouvelle litière que j’ai placé à côté de la chambre (à l’étage)
  • Je me suis également empressé de montrer ses nouvelles toilettes à mon chat, et de lui faire sentir ! 

La photo n’est pas super belle, mais l’intérêt était de vous montrer ma démarche 🙂 . Ma chambre est à droite.

Là, je suis certain que vous vous posez des questions par rapport aux odeurs.

Déjà d’une, le chat n’utilise pas tout le temps ce bac, puisqu’il y en a un au rez-de-chaussée.

Ensuite, dans la mesure où je nourris ma femelle sibérienne au barf, y a aucune odeur, sauf cas très exceptionnel. Vraiment très rare. Et du coup, ben je nettoie illico presto 🙂 .

Eh bien, toutes mes actions ont été un succès, je vous l’assure.

Parfois, un ajustement comme celui que je vous ai montré suffit à faire cesser le marquage.

Alors attention, la raison d’un marquage peut être beaucoup plus profond. Mais au moins, en faisant cela j’ai compris que dans mon cas, c’était juste un “accident” de parcours 🙂 .  

L’essentiel

Dresser un chat requiert de la patience et de la réflexion.

 

Menez un état des lieux de votre rapport au chat

 

  • Est-il propre ,

 

  • Existe-t-il un équilibre dans vos relations ?

 

  • Est-ce-que vous lui donnez un environnement digne d’un félin ?

 

Autant d’interrogations que je me suis moi-même posées, et auxquelles j’ai répondu selon ma situation.

Je vous invite à faire de même, en menant les réflexions utiles et en profitant de mes nombreux articles du blog.

Je vous convie également à me suivre, pour voir l’évolution de mon projet de dressage et vous en inspirer 🙂 . 

Fethi Hachemi passionné par l’univers félin, donne des solutions pour aménager l’espace de son animal, tout en créant un environnement équilibré, sain et fun.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.